Un chiffre d’affaire record pour le HC Bienne

Le club seelandais de National League a enregistré des revenus à hauteur de 15,6 millions de ...
Un chiffre d’affaire record pour le HC Bienne

Le club seelandais de National League a enregistré des revenus à hauteur de 15,6 millions de francs l’an dernier pour un bénéfice de 280'000 francs

Le président du HC Bienne Patrick Stalder et la vice-président Stéphanie Mérillat ont affiché un large sourire lundi après-midi à la Tissot Arena Le président du HC Bienne Patrick Stalder et la vice-président Stéphanie Mérillat ont affiché un large sourire lundi après-midi à la Tissot Arena

Le HC Bienne s’offre un résultat financier historique. Sa dernière saison boucle sur un chiffre d’affaire de 15,6 millions de francs, nouveau record pour le club seelandais de National League de hockey sur glace. Il enregistre un bénéfice de 280'000 francs, contre une perte de 10'000 francs un an auparavant. C’est donc tout sourire que le conseil d’administration a dressé le bilan du championnat 2017/2018 lundi après-midi à la Tissot Arena de Bienne. « C’est clair que quand vous jouez six matches à domicile à guichets fermés, ça fait beaucoup de recettes », a expliqué Patrick Stalder en référence aux derniers play-off. Le président indique que, « à 99%, c’est la raison de ce bilan positif financièrement ». Le HCB ne budgétise jamais de demi-finale.

 

L’euphorie du printemps se fait encore sentir dans les travées de la Tissot Arena et dans ses alentours. Du coup, le budget du prochain exercice prend aussi l’ascenseur. Il s’établit à 16,5 millions de francs. Les sponsors, les donateurs et les réservations de loges sont en hausse. « Ce n’est pas un budget irréaliste », tient à préciser Patrick Stalder. Le conseil d’administration du club seelandais accueille un nouveau membre en la personne de Thomas Weder.

Patrick Stalder

Des ambitions sportives à la hausse

 

Le HC Bienne ne voit pas seulement plus grand pour ses finances. Il compte aussi s’établir durablement dans le top 6 du championnat de National League. Ce sera l’objectif pour la saison à venir. Mais pas question, pour l’heure, de parler de nouvelle demi-finale de play-off. « Il y a beaucoup de facteurs qui doivent être en place pour y songer », avance Martin Steinegger. Avant cela, le directeur sportif du HCB veut déjà revoir des matches comme l’an dernier avec « un hockey très attractif, très offensif et une équipe très rapide ». De quoi ramener de l’euphorie dans la Tissot Arena. /msc

Martin Steinegger


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus