Le récital de Damien Brunner fait gagner le HC Bienne

Le club de hockey sur glace seelandais s’est imposé, dimanche après-midi à la Tissot Arena ...
Le récital de Damien Brunner fait gagner le HC Bienne

Le club de hockey sur glace seelandais s’est imposé, dimanche après-midi à la Tissot Arena, contre Rapperswil-Jona Lakers 3-2 en National League

Le retour au jeu de Damien Brunner avait tout d'un compte de fée. (Photo : Georges Henz) Le retour au jeu de Damien Brunner avait tout d'un compte de fée. (Photo : Georges Henz)

Le HC Bienne peut remercier Damien Brunner. Pour son retour au jeu, l’ailier zurichois a grandement contribué à la victoire de son équipe, dimanche après-midi à la Tissot Arena, contre Rapperswil 3-2 en National League de hockey sur glace. Pour son premier match de la saison, Damien Brunner s’est offert le luxe d’inscrire un doublé.


Un premier tiers complétement fou

Il n’y a pas eu de round d’observation du côté de la Tissot Arena. Les deux équipes se sont livrées une bataille acharnée dès le coup d’envoi et n’ont pas contenu leurs velléités offensives. C’est Bienne qui a dégainé le premier à la 10e minute lorsque Damien Brunner a conclu d’un tir imparable une somptueuse combinaison initiée par le deuxième bloc seelandais. Portée par un public venu en nombre, la troupe d’Antti Törmänen a profité de l’indiscipline saint-galloise pour inscrire le 2-0 par l’intermédiaire de David Ullström. Un but synonyme de première réussite sous le maillot « rouge et jaune » pour l’attaquant suédois. Grisé par cette fracassante entame de match, le HCB a alors connu un étonnant passage à vide et les Lakers n’ont pas laissé passer pareille occasion. Rapperswil a fait passer le score de 2-0 à 2-2 en l’espace de 1 minute et 27 secondes ! C’est tout d’abord Frantisek Rehak qui a nettoyé la lucarne d’Elien Paupe avant qu’Andrew Rowe fasse étalage de son talent et égalise sur penalty. La première sirène est donc arrivée à point nommé pour les Seelandais. 

Le trio composé par Damien Brunner, Mike Künzle et Luca Cunti va faire des étincelles en National League. (Photo: Georges Henz) Le trio composé par Damien Brunner, Mike Künzle et Luca Cunti va faire des étincelles en National League. (Photo: Georges Henz)

Damien Brunner endosse son costume de sauveur

Le sermon d’Antti Törmänen à la pause a porté ses fruits. Le HCB est revenu sur la glace plus déterminé et plus concentré sur sa tâche défensive. De plus, les « rouge et jaune » ont continué à prendre d’assaut la cage de Melvin Nyffeler. Les Biennois ont finalement vu leurs efforts récompensés lorsque Damien Brunner, encore lui, a astucieusement déjoué la vigilance du portier saint-gallois pour faire passer la marque à 3-2 en toute fin de deuxième période. Le troisième tiers-temps a été du même tonneau que ses deux prédécesseurs, mais ni le HC Bienne, ni les Lakers n’ont pu inscrire de nouvelles réussites. 

Les « rouge et jaune » battent ainsi Rapperswil pour la première fois de la saison et concluent sur une bonne note leur belle semaine. Au classement, le HCB conserve sa deuxième place et prend trois longueurs d’avance sur le troisième Genève-Servette. Les Seelandais auront même l’occasion de reléguer les Aigles à six points car les deux équipes se retrouveront vendredi prochain aux Vernets. Cependant, avant de se rendre sur les bords du Léman, le HC Bienne va se déplacer à Göteborg en Suède pour y défier Frölunda dans le cadre des quarts de finale de la Champions Hockey League. /dpi 

L'analyse de l'homme du match Damien Brunner 

Le télégramme :

Bienne - Rapperswil-Jona Lakers 3-2 (2-2 1-0 0-0)

Tissot Arena : 6095 spectateurs.

Arbitres: Mollard/Müller, Altmann/Schlegel.

Buts: 11e Brunner (Cunti, Künzle) 1-0. 16e Ullström (Pouliot/à 5 contre 4) 2-0. 17e Rehak 2-1. 18e Rowe (penalty) 2-2. 38e Brunner (Sataric) 3-2.

Pénalités: 3 x 2' contre Bienne, 2 x 2' contre Rapperswil-Jona Lakers. Topscorers PostFinance: Rajala, Egli.

Bienne: Paupe; Salmela, Ulmer; Moser, Kreis; Rathgeb, Forster; Sataric; Ullström, Pouliot, Rajala; Brunner, Cunti, Künzle; Riat, Fuchs, Kessler; Kohler, Gustafsson, Neuenschwander.

Rapperswil-Jona: Nyffeler; Egli, Randegger; Vukovic, Schmuckli; Hächler, Maier; Schneeberger, Gurtner; Clark, Cervenka, Forrer; Kristo, Rowe, Simek; Mosimann, Schlagenhauf, Wetter; Dünner, Ness, Rehak.

Notes: Bienne sans Schneider (étranger surnuméraire), Fey, Hügli, Lüthi (blessés) ni Tschantré (malade), Rapperswil-Jona sans Hüsler, Casutt, Profico, Schweri (blessés), Wellman ni Dufner (malades). 57'44'' temps-mort de Rapperswil-Jona, qui joue ensuite sans gardien.


Le classement :

1. Zurich Lions 25/49 (85-57). 2. Bienne 26/46 (69-62). 3. Genève-Servette 26/43 (73-66). 4. Davos 21/42 (73-62). 5. Lausanne 25/41 (73-67). 6. Zoug 23/40 (77-67). 7. Langnau Tigers 23/33 (58-65). 8. Fribourg-Gottéron 23/32 (56-59). 9. Berne 25/29 (66-82). 10. Lugano 25/28 (61-73). 11. Rapperswil-Jona Lakers 25/28 (65-82). 12. Ambri-Piotta 25/27 (58-72).



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus