La passe de trois dans la douleur

Le HC Bienne a assuré l’essentiel dimanche en venant à bout de Rapperswil 2-1.
La passe de trois dans la douleur

Le HC Bienne a assuré l’essentiel dimanche en venant à bout de Rapperswil 2-1

Toni Rajala (à droite) délivre le HC Bienne en inscrivant le but victorieux face à Rapperswil (photo: Georges Henz). Toni Rajala (à droite) délivre le HC Bienne en inscrivant le but victorieux face à Rapperswil (photo: Georges Henz).

C’est une première cette saison pour le HC Bienne dans le championnat de National League de hockey sur glace : il a remporté un troisième match consécutif. Les Seelandais ont battu Rapperswil 2-1 dimanche à la Tissot Arena, et ne comptent désormais plus qu’un point de retard sur la 6e place détenue par Davos, qu’ils affronteront justement mardi. Mais rien n’a été simple dans cette partie.

L’équipe de Lars Leuenberger a très bien entamé la rencontre en marquant en power-play après moins de trois minutes de jeu. Face à des St-Gallois inoffensifs, elle a continué de pousser par la suite, se créant de multiples occasions de prendre le large. Las, la réussite a fait défaut. Rapperswil a profité de n’être mené que d’une longueur pour se rebiffer à l’appel de la deuxième période. De leur côté, les Biennois se sont liquéfiés de manière incompréhensible. Grâce au gardien van Pottelberghe en verve, les Lakers ne sont pas parvenus à trouver la faille. Heureux pour les « rouge et jaune », qui ont traversé ce tiers médian comme des âmes en peine.


La délivrance par Rajala

Les Lakers ont toutefois fini par être récompensés de leurs efforts dans le dernier « vingt » avec l’égalisation méritée de Moses. On a alors craint que le HCB allait chavirer pour de bon. Mais ce but st-gallois a eu le mérite de chatouiller l’orgueil des Seelandais. Et – tout un symbole – c’est Rajala qui est parvenu à libérer ses couleurs avec une nouvelle réussite inscrite en jeu de puissance. Le Finlandais n’avait plus marqué depuis neuf matches !

Avec ce succès acquis au forceps - et toujours avec une infirmerie bien trop garnie - le HC Bienne poursuit son bonhomme de chemin en s’éloignant de la zone dangereuse et en se rapprochant du top-6. /rch

Le télégramme

HC Bienne-SC Rapperswil-Jona Lakers 2-1 (1-0 ; 0-0 ; 1-1)

Tissot Arena, huis clos.

Arbitres : MM. Fluri/Staudenmann, Schlegel/Burgy.

Buts: 2’52’’ Hügli (Hischier, Fuchs) 1-0 (à 5 contre 4). 46’21’’ Moses (Cevrenka, Profico) 1-1. 53’41’’ Rajala (Hügli, Rathgeb) 2-1 (à 5 contre 4).

Pénalités: 3x2’ contre Bienne et 6x2’ contre Rapperswil.

Bienne: van Pottelberghe; Fey, Moser; Forster, Rathgeb; Lindbohm, Stampfli; Sartori; Künzle, Pouliot, Rajala; Hischier, Komarek, Fuchs; Kohler, Tanner, Hügli; Schläpfer, Gustafsson, Garessus.

Rapperswil-Jona Lakers: Nyffeler; Profico, Jelovac; Vukovic, Egli; Sataric, Maier; Randegger; Lehmann, Rowe, Eggenberger; Clark, Wetter, Cervenka; Wick, Dünner, Moses; Forrer, Rehak, Lhotak; Schweri.

Notes: Bienne sans Cunti, Brunner, Hofer, Kreis, Lüthi, Ulmer, Kessler (blessés) et Lindgren (étranger surnuméraire). Rapperswil sans Payr (blessé), Dufner et Ness (absents). Tis sur le poteau de Künzle (10e). Temps mort demandé par Bienne (31’54’’) et par Rapperswil (58’44’’). Rapperswil évolue sans gardien de 58’44’’ à 60’00’’. Tirs cadrés : 31-33.

Les autres résultats : Fribourg-Gottéron - Genève-Servette 1-4 (0-0 0-2 1-2). Lugano - Davos 2-4 (0-2 1-1 1-1). Zoug - Ambri-Piotta 2-0 (0-0 1-0 1-0).

Classement : 1. Zoug 27 matches/63 points (93-58). 2. Zurich Lions 26/50 (86-67). 3. Fribourg-Gottéron 27/48 (83-80). 4. Genève-Servette 24/44 (79-55). 5. Lausanne 21/42 (69-47). 6. Davos 27/37 (90-93). 7. Lugano 25/36 (69-71). 8. Bienne 26/36 (74-73). 9. Ambri-Piotta 28/30 (58-81). 10. Rapperswil-Jona Lakers 28/29 (74-93). 11. Langnau Tigers 26/22 (51-93). 12. Berne 19/19 (40-55).

Le St-Gallois Steve Moses a marqué contre Bienne, mais il a aussi brisé sa canne face à l'excellent gardien van Pottelberghe (photo: Mauricette Schnider). Le St-Gallois Steve Moses a marqué contre Bienne, mais il a aussi brisé sa canne face à l'excellent gardien van Pottelberghe (photo: Mauricette Schnider).


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus