Le HC Bienne doit retrouver le sens du but

Malgré une domination outrageuse, le club de hockey sur glace du Seeland a été défait mardi ...
Le HC Bienne doit retrouver le sens du but

Malgré une domination outrageuse, le club de hockey sur glace du Seeland a été défait mardi soir à la Tissot Arena par Lausanne 4-1 en National League

Le HC Bienne a trébuché sur la peau de banane lausannoise. (Photo : Georges Henz) Le HC Bienne a trébuché sur la peau de banane lausannoise. (Photo : Georges Henz)

Dominer n’est pas gagner. Les « rouge et jaune » l’ont malheureusement appris à leurs dépens mardi soir à la Tissot Arena en s’inclinant contre le Lausanne HC 4-1 en National League de hockey sur glace. Avec seulement 4 buts inscrits sur les 3 derniers matches, la troupe de Lars Leuenberger est en panne sèche devant les filets adverses.


Le retour du ministre de la défense seelandaise

Ce derby romand marquait surtout le retour au jeu du patron de la défense du HCB, le Finlandais Petteri Lindbohm. Absent lors des deux derniers matches, ce dernier a directement été plongé dans le bain lorsque Toni Rajala et Marc-Antoine Pouliot étaient conjointement envoyés sur le banc des pénalités après moins de 4 minutes de jeu. Le numéro 40 biennois a parfaitement dirigé le box-play pendant cette double infériorité numérique. Malheureusement, il n’a rien pu faire pour empêcher Tim Bozon d’inscrire le 1-0 (6e) au moment même où les deux étrangers « rouge et jaune » revenaient sur la glace. Pas abattus par cette mauvaise entame, les Seelandais ont haussé leur niveau de jeu et ont été récompensés à la 17e minute lorsque Toni Rajala, en avantage numérique, a pu égaliser à 1-1 grâce à la complicité du portier adverse Tobias Stephan.

L'analyse de notre consultant Martin Bergeron sur le retour de Petteri Lindbohm 

Hold-up à la lausannoise

À l’entame de la deuxième période, Bienne a pris le dessus sur son adversaire et a imposé son rythme aux Vaudois. Malheureusement, Tobias Stephan, la malchance, mais surtout le manque de réalisme ont empêché la troupe de Lars Leuenberger de prendre les devants. Alors qu’on croyait le LHC au bord de la rupture, Christoph Bertschy s’est offert un slalom dans la défense des locaux à la 37e minute avant de servir Cory Emmerton qui avait tout le loisir de fusiller Joren Van Pottelberghe pour inscrire le 2-1. Les Seelandais pouvaient se mordre les doigts de toutes leurs occasions ratées.

Toni Rajala : « On doit mettre plus de gars devant la cage adverse »

De la tension dans l’air

Le troisième tiers a été un copier-coller du deuxième avec un HCB pressant mais maladroit et des Vaudois bien en place. Résultat, la frustration s’est accumulée sous les casques « rouge et jaune ». Elle a fini par exploser en fin de match lorsque les arbitres ont accordé le 3-1 à Lausanne après qu’un défenseur seelandais ait légèrement effleuré Christoph Bertschy alors qu’il partait seul face à la cage vide. Après cette décision litigieuse, le coach biennois Lars Leuenberger a passé ses nerfs sur les officiels et s’est fait expulser pour avoir usé d’un langage fleuri à leur encontre. Une preuve que l’ambiance dans les coulisses dans la Tissot Arena n’est peut-être pas aussi sereine qu’on veut bien le montrer. Pour la forme, Lausanne a encore inscrit le 4-1 en fin de match par l’intermédiaire de Joël Genazzi.

Au classement, le HCB reste scotché au 8e rang et commence à être distancé dans la course à la 6e place. Kevin Fey et ses coéquipiers accusent 5 points de retard sur la barre, occupée par Lugano, mais avec un match de plus. Il faudra un exploit vendredi à la Tissot Arena contre les ZSC Lions pour continuer à y croire. /dpi

Lars Leuenberger l'avait mauvaise contre les arbitres de la rencontre. (photo : KEYSTONE/Anthony Anex). Lars Leuenberger l'avait mauvaise contre les arbitres de la rencontre. (photo : KEYSTONE/Anthony Anex).

Le télégramme :

Bienne - Lausanne 1-4 (1-1 0-1 0-2)

Tissot Arena

Arbitres: Stricker/Borga, Progin/Stalder.

Buts: 6e Bozon (Bertschy) 0-1. 17e Rajala (Hischier/à 5 contre 4) 1-1. 37e Emmerton (Bertschy, Bozon) 1-2. 59e (58'56) Bertschy 1-3 (dans le but vide). 60e (59'51) Genazzi (Gibbons, Hudon/à 5 contre 3) 1-4.

Pénalités : 5 x 2' + 1 x 10' () contre Bienne, 4 x 2' contre Lausanne.

Topscorers PostFinance : Cunti ; Malgin.

Bienne : van Pottelberghe; Kreis, Moser; Lindbohm, Rathgeb; Fey, Forster; Tanner, Stampfli; Hischier, Pouliot, Rajala; Hofer, Komarek, Fuchs; Brunner, Cunti, Künzle; Kessler, Gustafsson, Hügli.

Lausanne : Stephan; Genazzi, Marti; Heldner, Frick; Roth, Grossmann; Krueger, Volejnicek; Gibbons, Malgin, Kenins; Bertschy, Emmerton, Bozon; Hudon, Froidevaux, Douay; Krakauskas, Mémeteau, Schneeberger.

Notes: Bienne sans Bärtschi, Lindgren ni Lüthi (blessés). Bienne joue sans gardien de 58'00 à 58'56.

Les autres résultats :

Genève-Servette - Zoug 3-4 ap (1-1 2-2 0-0 0-1).

Davos - Langnau Tigers 3-1 (2-1 0-0 1-0).

Le classement :

1. Zoug 38/86 (141-93). 2. Zurich Lions 40/74 (137-104). 3. Fribourg-Gottéron 40/74 (130-118). 4. Lausanne 33/62 (108-74). 5. Davos 41/62 (143-143). 6. Lugano 37/61 (101-94). 7. Genève-Servette 34/60 (117-87). 8. Bienne 38/56 (108-109). 9. Rapperswil-Jona Lakers 41/42 (111-146). 10. Ambri-Piotta 37/37 (74-111). 11. Berne 32/34 (80-100). 12. Langnau Tigers 39/27 (77-148).


Actualisé le

 

Actualités suivantes