Le HC Bienne a explosé en trois minutes

Grâce notamment à trois buts inscrits en moins de trois minutes en fin de 2e tiers, Lugano ...
Le HC Bienne a explosé en trois minutes

Grâce notamment à trois buts inscrits en moins de trois minutes en fin de 2e tiers, Lugano s’est imposé 4-2 à la Tissot Arena ce jeudi et s’offre un puck de finale de play-off

Lapierre ouvre le score, le début d'un cauchemard qui verra Lugano inscrire trois buts en moins de trois minutes. Lapierre ouvre le score, le début d'un cauchemard qui verra Lugano inscrire trois buts en moins de trois minutes.

Le HC Bienne a concédé une troisième défaite consécutive face à Lugano dans l’acte 5 des demi-finales de play-off de National League. Les Seelandais se sont inclinés 4-2 jeudi soir à la Tissot Arena, la faute à une fin de 2e tiers cauchemardesque. Pourtant, le HC Bienne faisait mieux que tenir la dragée haute à Lugano. Pendant plus d’une demi-heure, les Seelandais occupent avec insistance le camp tessinois sans parvenir à marquer. Puis Maxim Lapierre s’échappe coté droit sur un contre. Le tir croisé du top scoreur canadien ne laisse aucune chance à Elien Paupe, titulaire pour la première fois en play-off et pourtant auteur d’un gros match. Quarante-quatre secondes plus tard, Matteo Romanenghi double la mise sur un rebond après un tir de Luca Fazzini. En supériorité numérique, Gregory Hofmann reprend une merveille de centre au deuxième poteau pour crucifier une nouvelle fois Paupe. En 2’24’’, Lugano vient de planter trois buts et de doucher la Tissot Arena.

 

Bienne entretient l’espoir jusqu’au bout

Bienne rejoint le vestiaire la tête basse. Son tort ? Peut-être d’avoir oublié une fraction de seconde de regarder derrière à force de camper dans la zone adverse. Et d’avoir envoyé la plupart de ses occasions franches et tirs puissants au-dessus des buts de Merzlinkins. Mais le HC Bienne sait offrir des moments de folie à son public. A force d’insister, Toni Rajala parvenait à réduire l’écart à douze minutes de la fin du match en catapultant au fond des filets un puck en retrait de Micflikier. Le début de l’espoir. Les Seelandais insistent et pousse Lugano à la faute. Fazzini puis Furrer distribuent des coups de crosse à une minute d’intervalle et offre au HC Bienne un 5 contre 3 inespéré. Sur un tir de Pouliot, la déviation de Micflikier fait mouche et les 6500 spectateurs de la Tissot Arena y croient à nouveau alors qu’il reste deux minutes et 10 secondes à jouer.

 

Bienne au pied du mur à la Resega

Elien Paupe abandonne ses buts et le siège du but tessinois peut commencer. Bienne tente tout, mais une crosse ou patin luganais parvient toujours à repousser le danger avant de Raffaele Sannitz n’envoie la rondelle dans le but vide depuis son propre camp pour sceller la victoire. Lugano remporte un match crucial, le troisième d’affilée, et dispose désormais d’un puck de finale à la maison dès samedi. En zone mixte, les Biennois ont la mine des mauvais jours. Mais dans le discours, tous pensent déjà à aller arracher un exploit à la Resega. /jpi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus