Bienne écœure le champion par son réalisme

Malmenés durant tout le match, les Seelandais ont réussi à s’imposer 6-3 devant les ZSC Lions ...
Bienne écœure le champion par son réalisme

Malmenés durant tout le match, les Seelandais ont réussi à s’imposer 6-3 devant les ZSC Lions mardi soir au Hallenstadion de Zurich

Damien Brunner a définitivement tué le suspense en inscrivant le 6e but biennois dans le but déserté par le gardien zurichois. Damien Brunner a définitivement tué le suspense en inscrivant le 6e but biennois dans le but déserté par le gardien zurichois.


Dominer n’est pas gagner. Le champion en titre Zurich l’a appris à ses dépens mardi soir face à Bienne, plus que jamais leader de National League de hockey sur glace. Les Seelandais ont réalisé un petit hold-up au Hallenstadion des ZSC Lions en s’imposant 6-3 après avoir subi les vagues zurichoises une grande partie du match. Difficile, au vu du résultat, d’imaginer le HC Bienne acculé sur son but. La troupe d’Antti Törmänen était pourtant dans le dur dès les premières minutes face aux assauts répétés de son adversaire. Mais après vingt minutes, ce sont les Biennois qui menaient 2-0. Damien Riat était passé par là en reprenant victorieusement un bon centre de Jan Neuenschwander à la 11e. Puis à moins de 30 secondes de la sirène, Mathieu Tschantré a profité d’une bourde du défenseur Christian Marti pour aller battre Lukas Flüeler en face-à-face.

 

Bienne avait l’instinct du tueur

Le champion en titre a alors pilonné la cage de Jonas Hiller avec 35 tirs cadrés sur l’ensemble du match. Les chiffres du deuxième tiers sont symptomatiques : 12 tirs cadrés à 2 en faveur de Zurich, mais Bienne mène toujours 2-0 après 40 minutes. Sur un nouveau temps fort zurichois, Jason Fuchs plante un contre assassin emmené par Earl et Brunner (0-3, 42e). De l’opportunisme à l’état pur. Un sens du but de prédateur. Et Bienne n’a pas fini de dégoûter son adversaire, toujours dominateur dans les débats ! Lorsque Raphael Prassl réduit l’écart à 3-1 en pensant lancer une « remontada », le HCB plante deux nouvelles banderilles par Toni Rajala à 4 contre 3 puis Marc-Antoine Pouliot à 5 contre 3 (51e, 5-1).

De l'opportunisme... mais aussi beaucoup de lacunes selon Jason Fuchs

Le HCB se fait peur sur la fin

La bande à Jonas Hiller, sauveur de la patrie à maintes reprises mardi soir, s’est pourtant faite peur. Chris Baltisberger puis Maxim Noreau à 5 contre 3 font plier la défense biennoise à cinq minutes de la fin pour ramener l’écart à deux buts (3-5, 56e). Mais il était écrit que Bienne mettrait toutes ses cartouches importantes au fond. Sur un dernier surnombre tenté par les Lions, Damien Brunner expédiait un tir dans le but vide (3-6, 59e). Un scénario fou alors que le HCB avait perdu de son efficacité sur les trois dernières journées. « Mais ce n’était pas un bon match de notre part. On n’a pas su imposer notre jeu », pestait Jason Fuchs à l’issue de la rencontre. En effet, ce genre de miracle n’arrivera pas tous les jours. /jpi

Jonas Hiller : « tu as de la chance si tu travailles fort »

Zurich Lions - Bienne 3-6 (0-2 0-0 3-4)

8805 spectateurs.

Arbitres: Lemelin/Urban, Wüst/Duarte.

 

Buts: 11e Riat (Neuenschwander, Künzle) 0-1. 20e (19'33'') Tschantré 0-2. 42e Fuchs (Brunner, Earl) 0-3. 48e Prassl (Noreau, Bachofner) 1-3. 50e Rajala (A 4 contre 3) 1-4. 51e Pouliot (Brunner, Rajala/5 contre 3) 1-5. 55e (54'15'') Chris Baltisberger (Marti) 2-5. 56e (55'11'') Noreau (Hollenstein/A 5 contre 3) 3-5. 59e (58'22'') Brunner 3-6 (dans la cage vide). Pénalités: 7 x 2' contre les Zurich Lions. 8 x 2' contre Bienne. Topscorers PostFinance: Bachofner; Rajala.

 

Zurich Lions: Flüeler; Klein, Phil Baltisberger; Sutter, Blindenbacher; Noreau, Berni; Karrer, Marti; Hollenstein, Cervenka, Bachofner; Pettersson, Suter, Herzog; Chris Baltisberger, Prassl, Bodenmann; Miranda, Schäppi, Sigrist.

 

Bienne: Hiller; Kreis, Salmela; Sataric, Dufner; Moser, Maurer; Egli, Fey; Pedretti, Pouliot, Rajala; Brunner, Fuchs, Earl; Hügli, Neuenschwander, Riat; Tschantré, Lüthi, Künzle.

 

Notes: Zurich sans Shore (étranger surnuméraire), Geering, Nilsson, Wick et Hinterkircher. Bienne sans Forster, Diem (blessés) et Schmutz (suspendu). 7e tir sur le poteau de Sigrist. Zurich sans gardien de 58'12'' à 58'22''.

 

Résultats: Fribourg-Gottéron - Ambri-Piotta 3-2 ap. Rapperswil-Jona Lakers - Genève-Servette 4-3. Lugano - Zoug 0-1. Langnau Tigers - Lausanne 4-3.

 

Classement: 1. Bienne 13/30. 2. Zoug 12/24. 3. Berne 11/23. 4. Langnau Tigers 12/21. 5. Ambri-Piotta 12/20. 6. Genève-Servette 13/20. 7. Fribourg-Gottéron 13/20. 8. Zurich Lions 11/18. 9. Lausanne 13/13. 10. Lugano 11/12. 11. Davos 11/9. 12. Rapperswil-Jona Lakers 12/6.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus