Rien ne sert de courir...

Le HC Bienne a courbé l’échine 5-3 devant Lugano mardi soir à la Tissot Arena. Menés 3-0 à ...
Rien ne sert de courir...

Le HC Bienne a courbé l’échine devant Lugano mardi soir à la Tissot Arena. Menés 3-0, les Seelandais ont réagi trop tardivement

Le Biennois Samuel Kreis (en rouge) n'est pas lâché d'une semelle par le Tessinois Dario Bürgler. Le HC Bienne n'a pas trouvé la clé dans cette partie (photo Mauricette Schnider). Le Biennois Samuel Kreis (en rouge) n'est pas lâché d'une semelle par le Tessinois Dario Bürgler. Le HC Bienne n'a pas trouvé la clé dans cette partie (photo Mauricette Schnider).

La déception et la frustration : deux sentiments à nouveau d’actualité dans les rangs du HC Bienne. Les hockeyeurs seelandais ont perdu 5-3 contre le HC Lugano mardi soir à la Tissot Arena, au terme d’une rencontre où ils ont montré deux visages. L’équipe d’Antti Törmänen figure désormais à la 4e place du championnat de National League, à six points de la barre.

Une fois de plus, le HCB peut nourrir des regrets. Alors qu’il faisait pratiquement jeu égal avec les Tessinois en terme d’intensité et d’occasions de but, il s’est retrouvé mené 0-2 après six minutes de jeu, puis 0-3 à la mi-match. Le premier but biennois inscrit par Hügli (37e) a ensuite provoqué le déclic attendu : les « rouge et jaune » se sont enfin véritablement lâchés. Et lorsque Pouliot a remené le score à 2-3 (42e), la Tissot Arena a de nouveau pu y croire pleinement. Las, Bienne a vainement poussé dans le sprint final. Son manque de réalisme a une fois encore sauté aux yeux. Le Luganais du Jura bernois Gregory Hofmann ne s’est alors pas fait prier pour enfoncer le clou dans une fin de partie débridée (59e). Pour l’anecdote, chaque équipe a encore marqué une fois : Rajala pour Bienne à dix-sept secondes de la sirène, et Morini dix secondes plus tard, dans la cage désertée par Hiller.

La formation seelandaise a dans l’ensemble répondu présent dans ce match. Il lui a toutefois manqué un brin de vitesse, mais surtout, de la lucidité à la conclusion. Comme une chanson qui se répète. /rch


Le télégramme

HC Bienne-HC Lugano 3-5 (0-2 ; 1-1 ; 2-2)

Tissot Arena, 5'668 spectateurs.

Arbitres : MM. Wiegand, Tscherrig/Gnemmi, Schlegel.

Buts: 0’42’’ Walker 0-1. 6’03’’ Chorney (Walker, Klasen) 0-2. 29’47’’ Loeffel (Klasen, Bürgler) 0-3 (à 5 contre 4). 36’30’’ Hügli (Künzle, Brunner) 1-3 (à 5 contre 4). 42’22’’ Pouliot (Rajala, Pedretti) 2-3. 58’48’’ Hofmann (Lajunen) 2-4. 59’43’’ Rajala (Riat, Pouliot) 3-4 (à 6 contre 5). 59’53’’ Morini (Lajunen) 3-5 (dans la cage vide).

Pénalités : 3x2’ contre Bienne et 5x2’ + 1x10’ (Chorney) contre Lugano.

Bienne: Hiller; Fey, Salmela; Kreis, Forster; Moser, Maurer; Sataric, Egli; Riat, Pouliot, Rajala; Brunner, Diem, Hügli; Pedretti, Tschantré, Künzle; Schmutz, Neuenschwander, Lüthi.

Lugano: Merzlikins; Loeffel, Chorney; Ulmer, Ronchetti; Chiesa, Riva; Jecker; Walker, Lapierre, Klasen; Bürgler, Lajunen, Hofmann; Bertaggia, Morini, Jörg; Fazzini, Romanenghi, Vedova.

Notes : Bienne sans Paupe, Earl, Fuchs (blessés) et Petschenig (surnuméraire). Lugano sans Cunti, Haapala, Sartori, Reuille, Sannitz et Wellinger (blessés). Temps mort demandé par Bienne (58’48’’). Tir sur le poteau de Bürgler (Lugano, 28e). Tirs cadrés : 32-24. Hiller (Bienne) quitte sa cage entre 59’18’’ et 59’53’’.

Les autres résultats: Ambrì-Piotta - Davos 4-2. Fribourg-Gottéron - Zurich Lions 7-2. Lausanne - Berne 2-5. Langnau Tigers - Rapperswil-Jona Lakers 5-3. Zoug - Genève-Servette 5-2.

Classement: 1. Zoug 35 matches/76 points. 2. Berne 35/73. 3. Langnau Tigers 36/60. 4. Bienne 36/59. 5. Ambrì-Piotta 36/58. 6. Lausanne 38/57. 7. Zurich Lions 36/56. 8. Genève-Servette 36/54. 9. Fribourg-Gottéron 36/53. 10. Lugano 36/52. 11. Davos 36/30. 12. Rapperswil-Jona Lakers 36/20.



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus