Bienne perd la guerre des nerfs

Au terme d’un match très rythmé, les hockeyeurs Seelandais ont craqué en prolongation et se ...
Bienne perd la guerre des nerfs

Au terme d’un match très rythmé, les hockeyeurs Seelandais ont craqué en prolongation et se sont inclinés 1-0 devant le leader Zoug samedi soir en National League

Les Biennois ne sont pas passés loin du hold-up. (Photo : Georges Henz) Les Biennois ne sont pas passés loin du hold-up. (Photo : Georges Henz)

« C’est une défaite qui fait un peu ch… », lâche Kevin Fey dans les couloirs de la Tissot Arena à l’issue du match. S’incliner sur la plus petite des marges, c’est toujours rageant, peut-être plus encore quand c’est le leader du championnat qui est en face. Comme face à Rapperswil le 17 septembre dernier, le HC Bienne s’est incliné samedi soir 1-0 face à Zoug sur un but de Jan Kovar après 39 secondes de jeu dans la prolongation. Les Biennois conservent leur 5e place au classement avec un petit matelas de 9 points d’avance sur la barre, écart cependant faussé puisque le 9e Berne et le 10e Fribourg comptent respectivement deux et trois matches de moins que le HCB.


Zoug domine les débats...

Cette rechute face au leader a beau être rageante, elle n’a rien d’illogiques tant Zoug a globalement dominé les débats. Imposant un rythme effréné, le leader du championnat menait la fête de tirs 34-17 après 40 minutes et un deuxième tiers archi-dominé. Privés de Rajan Sataric, malade, les Biennois ont dû composer avec seulement six défenseurs de métier et ont souvent été recroquevillés sur leur but en éprouvant beaucoup de difficultés à se donner de l’air à la relance.


... mais Bienne n'est pas passé loin du hold-up

Jonas Hiller a longtemps maintenu l’espoir avec 41 tirs arrêtés face aux assauts répétés des Hofmann, Klingberg, Lindberg, Simion, Senteler, Martschini et consorts. Malgré quelques grosses occasions – Luca Cunti a perdu un duel avec Genoni à six minutes du terme - et un dernier tiers plus équilibré, les Seelandais ne sont pas parvenus à réaliser le hold-up auquel tout le public commençait à croire au fil des minutes. Jusqu’à cette passe risquée de Valentin Nussbaumer en début de prolongation qui a vu sa transmission interceptée par la défense zougoise alors qu’il cherchait à casser la ligne adverse pour trouver Damien Riat dans la profondeur. Gregory Hofmann a su profiter de l’aubaine pour servir Jan Kovar qui a dû s’y reprendre à deux fois pour battre Jonas Hiller. /jpi

Défaite rageante mais encourageante pour le défenseur Kevin Fey

Le télégramme

Bienne - Zoug 0-1 ap (0-0 0-0 0-0 0-1)

Tissot Arena, 6303 spectateurs.

Arbitres: Borga/Lemelin, Gnemmi, Kaderli.

Buts: 61e (60'39'') Kovar (Hofmann) 0-1Pénalités: 5 x 2' contre Bienne; 4 x 2' contre Zoug. Bienne: Hiller; Moser, Kreis; Rathgeb, Forster; Rantakari, Fey; Fuchs, Ullström, Rajala; Riat, Nussbaumer, Schneider; Brunner, Cunti, Künzle; Tschantré, Neuenschwander, Kohler; Bärtschi.

Zoug: Genoni; Diaz, Morant; Thiry, Alatalo; Schlumpf, Geisser; Zgraggen; Klingberg, Kovar, Hofmann; Martschini, Lindberg, Thorell; Simion, Senteler, Bachofner; Leuenberger, Albrecht, Zehnder.

Notes: Bienne sans Pouliot, Hügli, Salmela, Ulmer, Gustafsson, Lüthi (blessés) ni Sataric (malade), Zoug sans Schnyder (blessé).


Résultats: Ambri-Piotta - Langnau Tigers 4-2 (1-1 2-0 1-1). Berne - Genève-Servette 3-4 ap (2-2 0-1 1-0 0-1). Bienne - Zoug 0-1 ap. Lausanne - Fribourg-Gottéron 1-3 (0-0 1-1 0-2). Zurich Lions - Davos 5-4 ap (3-1 0-1 1-2 1-0).


Classement: 1. Zoug 39/73. 2. Zurich Lions 41/73. 3. Genève-Servette 41/70. 4. Davos 37/68. 5. Bienne 41 matches/62 points. 6. Lugano 41/58. 7. Lausanne 37/57. 8. Langnau Tigers 40/54. 9. Berne 39/53. 10. Fribourg-Gottéron 38/51. 11. Ambri-Piotta 41/51. 12. Rapperswil-Jona Lakers 39/41.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus