Une affaire d'infériorités numériques

Le HC Bienne a perdu aux tirs au but 3-2 contre Genève-Servette, vendredi soir. Trois buts ...
Une affaire d'infériorités numériques

Le HC Bienne a perdu aux tirs au but 3-2 contre Genève-Servette, vendredi soir. Trois buts ont été marqués à 4 contre 5 dans ce duel alors que les jeux de puissance ont manqué cruellement de tranchant

Anton Gustafsson a inscrit le premier but biennois en infériorité numérique, son premier but de la saison (photo : Jonathan Vallat). Anton Gustafsson a inscrit le premier but biennois en infériorité numérique, son premier but de la saison (photo : Jonathan Vallat).

Le jeu en box-play du HC Bienne est un atout de premier ordre. Vendredi soir, il a été irréprochable même s'il ne lui a pas permis de renverser Genève-Servette à la Tissot Arena, dans le championnat de National League de hockey sur glace. Le HCB s'est incliné 3-2 aux tirs au but dans ce derby romand indécis. Au classement, Bienne est 8e, avec un point de retard sur Genève qui compte quatre matches de moins que les Seelandais.


Impeccable à 4 contre 5

Bien organisés en box-play, les Seelandais ont eu l'esprit de sacrifice également avec un homme de moins sur la glace. Vendredi soir, ils ont tenu 10’19 en infériorité numérique sans flancher. Mieux, Bienne n'a pas encaissé de but avec un homme (ou deux) de moins sur la glace depuis 26’19. Contre les Aigles, les Biennois ont fait parler leur jeu vertical pour inscrire deux pions en rupture à 4 contre 5 par Anton Gustafsson (son 1er but de la saison) et par Mike Künzle. Le tout en à peine plus d'une minute et rapidement après l'ouverture du score de Marco Miranda. Le jeu de puissance du HCB a, en revanche, été peu convaincant.

Le duel entre Bienne et Genève-Servette a été tendu et indécis à la Tissot Arena. Forster et Komarek s'allient pour arrêter Linus Omark (photo : Georges Henz). Le duel entre Bienne et Genève-Servette a été tendu et indécis à la Tissot Arena. Forster et Komarek s'allient pour arrêter Linus Omark (photo : Georges Henz).

Entrée en zone offensive compliquée

C'est également à 4 contre 5 que les Lémaniques sont revenus à hauteur des Seelandais dans ce match (Winnik, 34e). Une fois la parité établie, les deux formations ont peiné à véritablement se montrer dangereuses sur la durée. Elles ont proposé un défi physique important et une grosse partie de ce duel s'est jouée en zone neutre. Le HCB a mieux fini le match mais sans réussite (16 tirs cadrés pour Bienne dans le dernier tiers-temps, contre 14 dans les deux premiers). « On n'en a pas assez fait dans cette partie pour espérer l'emporter », a regretté le capitaine seelandais Kevin Fey. L'attaquant Jason Fuchs a abondé en son sens en soulignant que Bienne s'assurait quand même un point contre un concurrent direct pour le top-6. Et c'est une autre équipe qui se bat pour accéder au haut du tableau, Lugano, qui se dressera dimanche devant la troupe de Lars Leuenberger (coup d'envoi à 15h45 à la Resega). /mle

Le télégramme

Bienne - Genève-Servette 2-3 tab (2-1 0-1 0-0 0-0)

Tissot Arena, huis clos. 

Arbitres: Lemelin/Nikolic, Obwegeser/Kehrli.

Buts : 2e Miranda (Kast,Fehr) 0-1. 5e (4'46'') Gustafsson (Komarek/à 4 contre 5!) 1-1. 6e (5'58'') Künzle (Hügli/à 4 contre 5!) 2-1. 34e Winnik (Fehr/à 4 contre 5!) 2-2. 

Tirs au but: Omark -, Komarek -; Winnik 0-1, Fuchs -; Tömmernes -, Rajala 1-1; Richard 1-2, Rathgeb -; Rod -, Brunner -. 

Pénalités: 6 x 2' contre Bienne, 5 x 2' contre Genève-Servette. 

Bienne : van Pottelberghe; Kreis, Moser; Forster, Rathgeb; Lindbohm, Fey; Hügli, Sartori; Hofer, Pouliot, Rajala; Hischier, Komarek, Fuchs; Brunner, Cunti, Künzle; Kessler, Gustafsson, Ramon Tanner.

Genève-Servette: Descloux; Jacquemet, Tömmernes; Karrer, Maurer; Völlmin, Le Coultre; Mercier; Moy, Winnik, Omark; Rod, Richard, Vermin; Miranda, Fehr, Kast; Patry, Berthon, Smirnovs; Riat.

Notes: Bienne sans Lindgren, Lüthi ni Ulmer (blessés), Genève-Servette sans Fritsche ni Manzato (blessés).


Les autres matches : Berne - Zurich 0-3. Davos - Rapperswil 7-4. Langnau - Zoug 4-9.

Classement : 1. Zoug 32/72 (116-78). 2. Zurich Lions 34/64 (113-86). 3. Fribourg-Gottéron 33/58 (102-103). 4. Lausanne 26/51 (87-56). 5. Lugano 31/50 (85-81). 6. Davos 34/50 (124-118). 7. Genève-Servette 28/49 (92-67). 8. Bienne 32/48 (94-90). 9. Rapperswil-Jona Lakers 35/36 (92-116). 10. Ambri-Piotta 32/33 (64-94). 11. Langnau Tigers 32/27 (66-123). 12. Berne 25/23 (56-79).


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus