Un retour sur glace sous haute surveillance

Le HC Bienne a repris le chemin de l’entraînement ce jeudi matin, mais n’est pas encore certain ...
Un retour sur glace sous haute surveillance

Le HC Bienne a repris le chemin de l’entraînement ce jeudi matin, mais n’est pas encore certain de jouer samedi à Genève

Le HC Bienne a retrouvé la glace de la Tissot Arena ce jeudi mais son programme des prochains jours reste incertain (photo : archives/Jonathan Vallat). Le HC Bienne a retrouvé la glace de la Tissot Arena ce jeudi mais son programme des prochains jours reste incertain (photo : archives/Jonathan Vallat).

« C’est compliqué. » En une phrase, Martin Steinegger résume la situation dans laquelle se trouve le HC Bienne. Le club de National League a pu retrouver la glace ce jeudi matin. Il a effectué son premier entraînement, huit jours après sa dernière pratique collective. Le HCB est donc sorti de quarantaine, mais il reste sous haute surveillance. « Des tests seront effectués chaque jour », indique le directeur technique seelandais. Pour l’heure, trois cas de Covid-19 ont été décelés dans le vestiaire des « rouge et jaune » en une semaine.


Des incertitudes…

Ce retour à l’entraînement ne signifie pas pour autant que le HCB affrontera Genève samedi. La prudence reste de mise. « Nous serons sûrs de jouer une fois que nous serons dans le car pour la cité lémanique », lance Martin Steinegger. L’ancien défenseur estime toutefois qu’un « nouveau cas positif ne serait pas nécessairement synonyme d’annulation du match à Genève ». Le HC Bienne vit donc au jour le jour.


… et des certitudes

Lars Leuenberger n’aura, quoi qu’il arrive, pas une troupe au complet pour se rendre aux Vernets. Les deux premiers joueurs testés positifs ne pourront pas jouer samedi. Toni Rajala et Michael Hügli retrouveront la compétition lundi à Zoug. Luca Hischier, le 3e homme positif, sera, lui, privé des deux derniers matches de saison régulière… pour autant qu’ils aient lieu. /msc


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus