Le HC Bienne passe de la canicule à la glace

Les hockeyeurs seelandais ont repris l’entraînement sur glace ce lundi matin, dans la bonne ...
Le HC Bienne passe de la canicule à la glace

Les hockeyeurs seelandais ont repris l’entraînement sur glace ce lundi matin, dans la bonne humeur et avec ses quatre recrues

Le groupe seelandais a repris l'entraînement collectif, toujours sous la houlette d'Antti Törmänen. (Photo : Jonathan Vallat) Le groupe seelandais a repris l'entraînement collectif, toujours sous la houlette d'Antti Törmänen. (Photo : Jonathan Vallat)

Après avoir sué durant la préparation physique, les joueurs du HC Bienne ont retrouvé la glace ce lundi matin pour la reprise de l’entraînement sur les patins. Avec de nombreux sourires, provoqué aussi par un choc thermique bienvenu. « Pour moi c’est parfait, l’été était trop chaud. Là sur la glace, c’est parfait », sourit le défenseur Robin Grossmann, essoufflé après cette première séance tout comme… le gardien Simon Rytz de retour dans son club formateur. « Tu as beau faire toute la préparation physique d’été, transpirer comme un malade, faire des exercices, quand tu retrouves la glace c’est un autre sport, je pense que je vais avoir mal demain ! », rigole le portier biennois.

Reportage

Les trois autres recrues étaient aussi présentes : le défenseur Luca Christen, l’attaquant suédois Jesper Olofsson et le nouveau portier finlandais Harri Säteri arrivé il y a deux semaines. Simon Rytz n’a d’ailleurs pas manqué d’observer son nouvel homologue, une armoire à glace d’1m86 pour 89 kilos. « Il a un équipement vraiment très large ! (rires) Il prend beaucoup de place dans la cage, mais il est aussi rapide avec ses gants et ses jambes, bon techniquement. C’est la qualité finlandaise. Nous on fait des montres Tissot et Rolex, eux ils font des gardiens finlandais ».


Le HC Bienne dans la continuité

Avec seulement quatre recrues, pas de révolution au HC Bienne qui joue la continuité, ce qui devrait faciliter la préparation. « Pour commencer, c’est vrai que c’est plus facile parce que les joueurs connaissent tous la structure et le programme. Mais c’est aussi une nouvelle chance pour tout le monde, parce que ça repart de zéro aussi pour les joueurs qui étaient déjà là », glisse l’entraîneur assistant Thomas Zamboni.


Déjà un sentiment de revanche dans l'air

Et les anciens pensent déjà à la compétition à écouter l’attaquant Etienne Froidevaux. Il avoue que beaucoup ont traversé cet été avec une envie de revanche. « Je sens que les gars ne sont pas contents de la manière dont la saison dernière s’est terminée (NDLR élimination en quart de finale au match 7 contre Zurich), je sens qu’il y a quelque chose dans le ventre, et c’est bien pour recommencer ». Les Biennois ont désormais cinq semaines et une dizaine de matches amicaux pour être prêts pour la reprise de la National League, le 16 septembre à Lausanne. /jpi


Galerie photos du premier entraînement sur glace de la saison


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus