Une année après le 9 février, « le contexte a fondamentalement changé »

Patrick Linder, président de la CEP Pour Patrick Linder, président de la Chambre économique du Jura bernois, les préoccupations économiques industrielles régionales ont été considérablement modifiées suite à la récente décision de la BNS d’abandonner le taux plancher.

La votation historique du 9 février a un an. Les Suisses avaient dit « oui » à l’initiative UDC contre l’immigration de masse. Une année après, place au bilan dans la région avec Patrick Linder, le directeur de la chambre d’économie publique du Jura bernois.

Nous lui avons demandé si l’impact de la votation se ressentait encore actuellement dans le Jura bernois :

Le Conseil fédéral devrait se pencher mercredi sur un projet d’application. Que peut-on attendre de cette décision ? Les précisions de Patrick Linder.

Pour rappel, il y a une année, le Jura bernois avait accepté de justesse le texte à un peu moins de 51%. /aro

09.02.2015 - 17:28
Actualisé le 09.02.2015 - 17:28

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus