Le canton de Berne veut uniformiser le financement de la formation médicale

Le Conseil-exécutif se mobilise en faveur du financement national de la formation postgrade ...
Le canton de Berne veut uniformiser le financement de la formation médicale

Médecin

Le Conseil-exécutif se mobilise en faveur du financement national de la formation postgrade des médecins. Il a chargé la Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale de mettre en consultation la convention intercantonale sur le sujet. Cette procédure a débuté vendredi. Elle durera jusqu’au premier octobre. Le Grand Conseil délibérera sur l’adhésion du canton à cette convention lors de sa session de juin 2016. Si ce moyen de financement est accepté, chaque canton devra contribuer à hauteur minimale de 15'000 francs par année et par médecin.

Le moyen de financement était garanti jusqu’en 2011. Toutefois, suite à l’entrée en vigueur de LAMal en 2012, les directeurs de la santé publique des cantons ont dû trouver une nouvelle solution. Selon Philippe Perrenoud, Directeur de la santé publique et de la prévoyance sociale du canton de Berne, cette mesure devrait inciter les cantons à former des médecins assistants, car plus ils en formeront, plus ils toucheront de l’argent. En revanche, les cantons que n’en formeront pas assez devront payer. A noter encore que la convention prendra effet en 2017, si et seulement si au moins 18 cantons y adhérent. /anl


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus