Après l'incendie, il garde le feu sacré

Les Tréfileries Réunies venaient d'être entièrement rénovées

Les flammes ont détruit les locaux, mais pas le bureau d’architecte de Pierre Liechti. C’est le message que veut faire passer ce chef d’une équipe de 25 personnes, une semaine après l’incendie des Tréfileries à Bienne. A peine 14 jours avant le sinistre, Pierre Liechti et ses collaborateurs s’étaient installés dans les locaux qu’ils avaient eux-mêmes rénovés pour le compte du propriétaire, la société Espace Real Estate. La nuit où le feu a ravagé ce bâtiment historique de 1897, Pierre Liechti a assisté au désastre et vu son œuvre partir en fumée. Mais dès ce moment, il a cherché des solutions pour remettre le bateau à flots.

Dès le matin, les messages de soutien ont afflué. Pierre Liechti en a reçu plus d’une centaine, notamment de la part de partenaires qui ont spontanément proposé leurs services pour fournir matériel informatique, mobilier, etc. De nouveaux locaux ont immédiatement été trouvés dans le bâtiment voisin et grâce au protocole informatique, tous les dossiers ont été conservés par des sauvegardes. La semaine a été intense entre déménagement et installation. Mais lundi déjà, le travail reprendra à la normale.

Le bureau pierre liechti architectes maintient par ailleurs la fête qui doit célébrer ses 25 ans en grande pompe. Elle aura lieu comme prévu sur le site les 25 et 26 septembre prochains. C’est après cet événement que l’architecte décidera avec son équipe de la suite : réintégrer les locaux qui seront reconstruits vraisemblablement dès septembre ou rester dans les locaux actuels provisoires. « Il faut aussi prendre le temps de faire son deuil », explique Pierre Liechti. /iqu

Tréfileries, Factory One Tréfileries, Factory One, où se trouvent désormais les locaux de pierre liechti architectes

Tréfileries, New Factory Tréfileries, New Factory, les locaux provisoires de pierre Liechti architectes

24.07.2015 - 15:17
Actualisé le 24.07.2015 - 17:18

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus