La fusion du Haut Vallon sur la touche

La fusion du Haut Vallon de Saint-Imier ralentit la cadence. Les maires de huit communes de ...
La fusion du Haut Vallon sur la touche

 Les huit communes avaient signé une déclaration de collaboration en novembre 2014 Les huit communes avaient signé une déclaration de collaboration en novembre 2014

La fusion du Haut Vallon de Saint-Imier ralentit la cadence. Les maires de huit communes de Cortébert à La Ferrière ont décidé de miser sur des collaborations plutôt qu’un mariage à part entière. L’échec cinglant de Trois-Rivières en février 2014 a refroidi les membres du comité de pilotage. L’arrivée de Patrick Tanner à la mairie de Saint-Imier et de Manfred Bühler à celle de Cortébert a également bousculé l’avancée des travaux, dans le sens ou les tâches ont dû être redistribuées. Le maire de Villeret et nouveau président du COPIL, Richard Habegger refuse néanmoins d’enterrer définitivement l’idée d’une fusion à huit communes. Le dossier est donc mis de côté le temps que des rapprochements se développent dans divers domaines tels que le financement des infrastructures scolaires, les permis de construire ou encore les bibliothèques. Un vote consultatif est prévu pour sonder les citoyens de Cortébert, Courtelary, Cormoret, Villeret, Saint-Imier, Sonvilier, Renan et La Ferrière. Il ne devrait néanmoins pas intervenir avant deux ans minimum, selon Richard Habegger. /nme


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus