Travailler sans attendre un salaire

Un citoyen suisse sur trois s’est engagé dans le bénévolat en 2013. Les derniers chiffres de ...
Travailler sans attendre un salaire

Croix-Rouge Les bénévoles de la Croix-Rouge s'investissent pour véhiculer des personnes à mobilité réduite (photo: redcross.ch)

Un citoyen suisse sur trois s’est engagé dans le bénévolat en 2013. Les derniers chiffres de l’Office fédérale de la statistique révèlent que le volume de travail bénévole dans le pays est considérable. Selon le rapport « le bénévolat en Suisse 2013/2014 », les personnes qui assument une activité non rémunérée y consacrent environ une demi-journée par semaine. Dans la région, plusieurs institutions font appel à des bénévoles pour assumer diverses tâches. La Croix-Rouge peut notamment fonctionner grâce à l’engagement de nombreux chauffeurs non-rémunérés. Caritas Jura compte, de son côté, sur l’aide d’environ 300 bénévoles pour assurer, par exemple, la gestion des magasins de 2e main. Même si il existe parfois des périodes creuses, ces deux institutions affirment ne pas souffrir de problèmes de recrutement. Ce sont surtout des nouveaux retraités qui s’investissent pour ce genre de structures. Les jeunes se tournent davantage vers le bénévolat en ligne en donnant leur temps pour la création de blogs ou la gestion de sites internet. /nme


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus