Quand Bienne rêvait d’être un canton

L’illustration de l’exposition « La Suisse redessinée : de Napoléon au Congrès de Vienne ». L’illustration de l’exposition « La Suisse redessinée : de Napoléon au Congrès de Vienne ». (source: © GFF Integrative Kommunikation)

« La Suisse redessinée : de Napoléon au Congrès de Vienne » est la nouvelle exposition du Nouveau Musée Bienne. Un événement mis sur pied par le Musée national suisse – Château de Prangins, pour marquer les 200 ans du Congrès de Vienne. « L’exposition du Musée nationale suisse illustre les grandes lignes autour du Congrès de Vienne pour la Suisse. Elle ne fait qu’allusion à Bienne. C’est pourquoi nous avons décidé de la compléter » explique Pietro Scandola, directeur du NMB.

Cadeau de la ville de Bienne à Georg Friedrich Heilmann pour ses services rendus. Cadeau de la ville de Bienne à Georg Friedrich Heilmann pour ses services rendus. (source: © NMB Nouveau Musée Bienne)

Un canton de Bienne?

Le deuxième étage du bâtiment est donc consacré à une exposition complémentaire intitulée « La ville de Bienne et son propre canton : un rêve qui vole en éclat ». En 1813, à la chute de Napoléon les discussions s’animent dans la cité seelandaise. C’est le Congrès de Vienne qui décida finalement du sort de la ville de Bienne. Dès 1815, la cité seelandaise est rattachée au canton de Berne comme le reste de l’Ancien Évêché de Bâle. Lors des négociations dans la ville autrichienne, un délégué seelandais, Georg Friedrich Heilmann, a été envoyé à Vienne pour faire part des doléances biennoises : la création d’un canton de Bienne. Sa requête ne sera pas entendue.

Une exposition à découvrir du 15 octobre 2015 au 10 janvier 2016. /seb

13.10.2015 - 14:44
Actualisé le 13.10.2015 - 14:46

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus