Une antenne pourrait être érigée à Courtelary

La construction d’une antenne de téléphonie mobile à Courtelary fait un pas en avant. Le Tribunal fédéral a levé le veto des autorités cantonales bernoises. Il a choisi jeudi d’accepter un recours de Swisscom, car il estime que le lieu choisi pour l’implantation de cette antenne est quasi industriel.

Le Tribunal fédéral contredit ainsi une décision de la Direction cantonale des travaux publics qui avait admis le recours d’habitants de Courtelary et rejeté la demande de permis de construire. Selon elle, l’intérêt à la protection du site et du paysage devait l’emporter sur le développement du réseau mobile. /ats-mdu

10.12.2015 - 06:46
Actualisé le 10.12.2015 - 06:46

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus