Le président de l'APEA attaqué en justice

APEA Bâtiment de l'Autorité de protection de l'enfant et de l'adulte à Courtelary

L’Autorité de protection de l’enfant et de l’adulte du Jura bernois (APEA) fait face à de nouvelles attaques. Cette fois-ci c’est son président en personne, Pascal Flotron, qui en est la cible. Un trio de citoyens, mené par Pierre-Alain Droz, l’accuse d’avoir violé son secret de fonction. Les plaignants avaient dénoncé la semaine dernière, devant la presse, des dysfonctionnements au sein de l’institution basée à Courtelary, en citant quatre dossiers problématiques en exemple. Or le président a révélé aux médias régionaux, que parmi ces quatre dossiers trois concernaient les plaignants. Ces derniers ont donc déposé une plainte pénale. /gdw+nme

23.12.2015 - 14:44
Actualisé le 23.12.2015 - 14:48

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus