Travailleurs de l'ombre pour un Noël réussi

Les fêtes de fin d’années sont pour beaucoup l’occasion de lever le pied et de se retrouver ...
Travailleurs de l'ombre pour un Noël réussi

Les employés de Madeleine Isler ne comptent pas les heures pour honorer les commandes des fêtes de fin d'année Les employés de Madeleine Isler ne comptent pas les heures pour honorer les commandes des fêtes de fin d'année

Les fêtes de fin d’années sont pour beaucoup l’occasion de lever le pied et de se retrouver en famille. Pour d’autres, il s’agit d’une période extrêmement chargée. Les professionnels de l’alimentation se démènent pour fournir dinde, fondue chinoise et bûches de Noël aux foyers de la région. La charge de travail serait quatre à cinq fois plus élevée selon Madeleine Isler, traiteur à Courtelary. Ses douze employés sont à pied d’œuvre de 5h00 à 23h00 pour honorer les commandes. Dans ces conditions, des arrangements sont toujours possibles pour que chacun puisse passer Noël en famille. Pour les patrons, en revanche, les célébrations devront attendre jusqu’au 28 décembre, avant un second coup de feu pour Nouvel An. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus