Subventions plus faibles pour l’hôpital de l’Ile

Hôpital de l'Ile à Berne (photo: insel.ch) Hôpital de l'Ile à Berne (photo: insel.ch)

L’hôpital de l’Ile est désavantagé en termes de concurrence. La Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale du canton de Berne a commandé une expertise sur les différences de financement entre les hôpitaux universitaires. Ce rapport, rendu public vendredi, analyse les écarts entre les établissements de Berne, Bâle-Ville, Genève et Zurich. Le canton de Vaud n’a pas souhaité s’associer à la démarche.

L’hôpital de l’Ile fait partie des établissements recevant la plus faible aide cantonale. Un écart considérable a par exemple été constaté entre Berne et Genève. Ces différences peuvent s’avérer problématiques lors des négociations avec les assureurs. L’Hôpital de l’Ile propose en effet des tarifs plus élevés que les autres centres universitaires, en raison de ces différences.

Le conseiller d’Etat en charge de la santé publique et de la prévoyance sociale, Philippe Perrenoud, relativise toutefois cette analyse. Il rappelle qu’il est très difficile de comparer les hôpitaux universitaires, vu leurs grandeurs et prestations respectives. /mdu

08.01.2016 - 17:32
Actualisé le 08.01.2016 - 17:32

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus