Joli succès pour le premier festival de Pâques

Un événement qui a de l’avenir dans la région. La première édition du festival de Pâques s’est ...
Joli succès pour le premier festival de Pâques

Requiem de Mozart, Porrentruy Parmi les concerts proposés, le Requiem de Mozart qui a fait résonner l’Eglise St-Pierre de Porrentruy à la fin du mois de mars. (Photo : Musique des Lumières, 2016)

Un événement qui a de l’avenir dans la région. La première édition du festival de Pâques s’est achevée samedi soir avec la Passion selon Saint Jean, de J. S. Bach à l’Eglise des Jésuites de Porrentruy. Le directeur artistique Facundo Agudin tire un bilan « positif sous tous points de vue » de ce nouveau rendez-vous culturel. Au total, onze concerts ont été mis sur pied entre le 11 et le 26 mars dans les villes de Delémont, Porrentruy et Bâle.

« Succès énorme dans toute la région »

« Tout a très bien fonctionné » selon Facundo Agudin qui évoque un « succès énorme dans la région ». Les 1'500 mélomanes attendus pour cette première édition ont été atteints « voire dépassés », sans pour autant pouvoir chiffrer pour l’heure l’affluence de la manifestation.

Le festival de Pâques a fait chanter plusieurs choeurs de la région. Le festival de Pâques a fait chanter plusieurs choeurs de la région. (Photo : Musique des Lumières, 2016)

Le festival de Pâques proposait une programmation éclectique mélangeant plusieurs genres de musique. Cette nouvelle manifestation a été proposée par Musique des Lumières, en collaboration avec le Centre Culturel Régional de Delémont (CCRD) et la ville de Delémont.

« Je suis très heureux de ces ponts, de ces liens qui se sont tissés » a soufflé le directeur artistique du festival à l’heure du bilan.

Axer sur la jeunesse

Pour Facundo Agudin, le festival de Pâques doit à l’avenir se tourner davantage vers la médiation culturelle. « On a collaboré avec le Collège de Delémont mais à présent, plusieurs personnes liées à la petite enfance s’intéressent aux productions musicales », explique-t-il. Il est, selon lui, primordial de sensibiliser très jeunes les enfants à la musique.

« Nous sommes déjà en train de fermer la programmation du festival de Pâques pour l’année prochaine » ajoute le musicien et directeur d’orchestre. Pour Facundo Agudin, il y a une opportunité de faire rayonner la région grâce à cette manifestation. /aro


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus