Nuit blanche et angoisses après une fausse alarme à Évilard

 (photo: archives)

Ce n’était pas un poisson d’avril dans la nuit de jeudi à vendredi à Evilard au-dessus de Bienne. Une sirène d’alarme située sur le toit de l’école de la commune s’est déclenchée par erreur vers minuit. Selon les autorités en charge du dossier pour le canton de Berne, la sirène d'alarme s'est probablement enclenchée à cause d'un court-circuit. De l'eau se serait infiltrée dans l'interrupteur de la sirène après que la façade du bâtiment où se trouve le boitier a été lavée au karcher, dans le cadre de travaux d'agrandissement de l'école.

La police a été submergée d’appels de la part d’habitants inquiets et a rapidement fait savoir aux médias qu’il s’agissait d’une fausse alerte. Il n’empêche beaucoup ont eu des sueurs froides, à Bienne y compris. Écoutez le témoignage de cette habitante d’Evilard, jointe par téléphone ce vendredi après-midi, et qui n’en a pas dormi de la nuit.

Cette habitante d'Evilard n'en a pas dormi de la nuit

Des propos recueillis par Gabriel de Weck. /gwe

(Son disponible uniquement sur la version classique de notre site internet)

01.04.2016 - 10:45
Actualisé le 01.04.2016 - 17:09

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus