Berne ne veut pas accélerer l'ouverture de l'A16

Le canton de Berne n’interviendra pas pour accélérer les travaux sur l’A16. Il répond ainsi ...
Berne ne veut pas accélerer l'ouverture de l'A16

Tunnel Loveresse Le canton de Berne ne veut pas accélerer les travaux sur le tronçon entre Loveresse et Court (photo: archives)

Le canton de Berne n’interviendra pas pour accélérer les travaux sur l’A16. Il répond ainsi à une interpellation de la députée neuvevilloise Anne-Caroline Graber. L’élue UDC demandait pour quelle raison le dernier tronçon de la transjurane dans le Jura bernois, entre Loveresse et Court, ne serait pas achevé comme prévu à la fin de l’année, et si le Conseil-exécutif interviendrait auprès de l’Office fédéral des routes pour qu’il rattrape le retard de 3 mois pris dans le projet. Le gouvernement bernois répond que l’octroi des travaux à une entreprise a pris plus de temps que prévu en raison de la complexité du chantier. Pour ce qui est de l’accélération des travaux, le Conseil-exécutif explique que cela engendrerait un surcoût que ni le canton de Berne, ni l’OFROU, ne sont prêts à assumer. Il ajoute que les tests de sécurités qui doivent être réalisés avant l’ouverture du tronçon nécessitent de garder une marge de manœuvre au niveau du calendrier. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus