Conflit réglé, Pantographe déçu

Le conflit entre le Pantographe et Tornos est officiellement réglé. Le fabricant prévôtois ...
Conflit réglé, Pantographe déçu

 Le Pantographe a plié bagage le 8 juin dernier

Le conflit entre le Pantographe et Tornos est officiellement réglé. Le fabricant prévôtois de machine-outil et la fondation Pays des Merveilles, qui avait prêté 228'000 francs au collectif culturel pour la rénovation de l’ancienne usine Juncker, à Moutier, ont signé vendredi l’accord négocié début juin. Tornos s’engage à verser 70'000 francs à la fondation. Cette dernière renonce à sa créance envers le Pantographe. Le collectif regrette l’issue de cette affaire. Il ne peut désormais plus demander à Tornos de rembourser les 158'000 francs restants, puisqu’il ne doit plus d’argent à personne. Le Pantographe annonce qu’il va désormais se concentrer sur son avenir, pour se reconstruire ailleurs. /ast+comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus