Les pommes ne sont pas à l’heure

Pomme Le verger de Loveresse regorge de pommes.

La nature n’est pas une horloge atomique. La récolte de pommes a pris du retard cette année. Il faut compter une quinzaine de jours de différence par rapport à 2015. La météo depuis le mois d’avril en est la cause principale.

Les pommes sont passées par tous les états d’âme depuis le mois d’avril. Il y a d’abord eu le froid et la pluie, puis de fortes chaleurs et un temps sec qui a bloqué le développement végétal. Le fruit le plus consommé en Suisse n’a donc pas grandi dans des conditions idéales, ce qui explique son retard en ce début d’automne. « Ce n’est pas un grand souci. La qualité devrait être au rendez-vous et je ne pense pas que le prix augmentera », explique Raymond Maitre, arboriculteur titulaire d’une patente et responsable de l’exploitation du verger de Loveresse. /jeb

05.10.2016 - 15:47
Actualisé le 05.10.2016 - 15:45

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus