Baisse d'impôts souhaitée pour les privés

Baisser les impôts des entreprises est un bon objectif, mais il ne faut pas oublier les particuliers ...
Baisse d'impôts souhaitée pour les privés

Argent, billets, banque

Baisser les impôts des entreprises est un bon objectif, mais il ne faut pas oublier les particuliers. La commission des finances du Grand Conseil a pris position sur la stratégie fiscale du Conseil-exécutif aujourd’hui. Si elle suit le gouvernement en ce qui concerne les personnes morales, il en va autrement pour l’imposition des personnes physiques.

Dans sa stratégie, le Conseil-exécutif propose d’augmenter le montant déductible pour les frais de garde des enfants, en le faisant passer de 8'000 à 10'100 francs. Cette solution n’est pas bonne, selon la commission des finances. Elle déclare que les familles ont déjà bénéficié de plusieurs allégements fiscaux ces dernières années, et que cette mesure ne s’impose donc pas. Il est en revanche urgent de prévoir des baisses pour l’ensemble des personnes physiques. La commission demande donc au gouvernement bernois de faire des propositions en ce sens au Grand Conseil dans les plus brefs délais.

En ce qui concerne les personnes morales, la commission soutient la proposition de baisser l’impôt sur le bénéfice de 21,6 % à 16,37 % entre 2019 et 2022 afin de s’inscrire dans la moyenne intercantonale et d’ainsi améliorer l’attractivité du canton de Berne pour les entreprises.

Et dans un autre domaine, la commission des finances appelle encore le Conseil-exécutif à réviser la loi sur le Fonds de distribution du bénéfice de la Banque nationale Suisse afin qu’il puisse être inscrit au budget dans sa totalité. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus