Une visite officielle sans remous

Le Conseil-exécutif n’a pas fait de vague lors de sa venue à Moutier. Le gouvernement bernois ...
Une visite officielle sans remous

Le Conseil-exécutif a rencontré les autorités prévôtoises ce jeudi à Moutier (ldd) Le Conseil-exécutif a rencontré les autorités prévôtoises ce jeudi à Moutier (ldd)

Le Conseil-exécutif n’a pas fait de vague lors de sa venue à Moutier. Le gouvernement bernois est venu au complet dans la cité prévôtoise pour sa traditionnelle séance de travail extra-muros. La présidente, Béatrice Simon, a indiqué qu’il était important de venir à Moutier à huit mois du scrutin sur l’appartenance cantonale de la ville. Elle a rappelé que l’objectif du gouvernement bernois est que le scrutin se passe le mieux possible et dans le respect de toutes les parties. De son côté, le maire de Moutier s’est dit honoré par cette visite. Il n’a pas pour autant joué la carte de la réserve.

Marcel Winistoerfer a clairement exprimé son souhait, ainsi que celui de la majorité du Conseil municipal, de voir Moutier devenir jurassienne. Il a aussi rappelé qu’il fallait éviter tout faux pas pendant la campagne pour ne pas tendre la perche aux auteurs d’éventuels recours qui pourraient suivre le scrutin, en référence à l’action menée en septembre par deux Conseillers d’Etat bernois en gare de Moutier.

De son côté, Bernhard Pulver a aussi rappelé de manière informelle à Marcel Winistoerfer que les autorités prévôtoises représentent la population de Moutier dans son ensemble et qu’elles doivent aussi faire preuve de retenue. Le membre de la Délégation du Conseil-exécutif aux affaires jurassiennes se réjouit du climat serein jusqu’ici constaté dans la campagne. Quant à savoir si d’autres actions seront menées par le Conseil-exécutif en terre prévôtoises, la question reste ouverte. Berhard Pulver explique que le gouvernement bernois doit informer la population de manière neutre, mais qu'il doit aussi montrer à la population de Moutier qu'il souhaite la voir rester dans le canton de Berne.

Cette visite n’aura donc pas donné lieu à de grandes révolutions dans les arguments des différentes parties. Ce n’était d’ailleurs pas l’objectif de cette journée, selon Marcel Winistoerfer. La prochaine avancée viendra probablement des autorités prévôtoises, qui n’ont pas encore pris position officiellement sur les deux rapports d’experts rendus publics début septembre, rapports sur les incidences d’un éventuel transfert de la cité prévôtoise dans le canton du Jura ainsi que sur l’avenir de l’Hôpital du Jura bernois à Moutier.

Economie et santé pas oubliés

Lors de sa visite, le Conseil exécutif a aussi fait un détour par Belprahon pour visiter une entreprise. La Directrice des finances Béatrice Simon a indiqué que le gouvernement Bernois est au courant des difficultés rencontrées par l’économie régionale. Les Conseillers d’Etat se sont ensuite rendus à l’Hôpital de Moutier. Pierre-Alain Schnegg, directeur de la santé publique, en a profité pour vanter les mérites du modèle hospitalier bernois basé sur des sociétés anonymes. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus