Le faux dentiste peut ronger son frein

Le faux dentiste biennois restera en détention. Le tribunal fédéral a rendu sa décision vendredi ...
Le faux dentiste peut ronger son frein

Illustration dentiste

Le faux dentiste biennois restera en détention. Le tribunal fédéral a rendu sa décision vendredi. Le technicien dentaire avait défrayé la chronique pour s’être fait passer pour un dentiste de janvier 2006 à juillet 2011. Il avait été condamné en mars dernier à quatre ans et demi de prison assortis d’une interdiction de pratiquer son métier pendant 5 ans par le tribunal de Bienne. La justice l’avait reconnu coupable de lésions corporelles graves, lésions corporelles simples et d’escroquerie par métier. L’homme de 53 ans a ensuite demandé sa remise en liberté, ce qui a été refusé.

Le Tribunal fédéral estime que libérer le faux dentiste serait trop risqué. En 2006, les autorités cantonales bernoises avaient déjà prononcé deux mesures d’interdiction de pratiquer contre le quinquagénaire. Cela ne l’a pas empêché de continuer à pratiquer comme dentiste pendant de nombreuses années, avec de graves conséquences. L’une de ses victimes avait dû subir 54 traitements pour réparer les dégâts provoqués dans sa bouche. Le coupable restera donc enfermé pour des motifs de sûreté./ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus