Le marathon des lettres est lancé

Amnesty International s’engage pour le respect des droits humains. Comme chaque année, l’organisation ...
Le marathon des lettres est lancé

La campagne d'Amnesty International vise à défendre les victimes de violation des droits humains (photo: www.amnesty.ch) La campagne d'Amnesty International vise à défendre les victimes de violation des droits humains (photo: www.amnesty.ch)

Amnesty International s’engage pour le respect des droits humains. Comme chaque année, l’organisation a lancé une grande action de signatures de lettres, dans le cadre de la journée internationale des droits de l’Homme ce samedi. Ses membres sont aussi présents dans la région. Des stands ont en effet été installés à Delémont, Moutier, Porrentruy et Saignelégier samedi par le groupe Jura-Jura bernois d’Amnesty International pour rencontrer la population. Les Églises de Val-Terbi et Tramelan participent aussi à l’action.

Ecrire pour les droits

Depuis 50 ans, les militants d’Amnesty International écrivent des lettres pour libérer des prisonniers d’opinion injustement condamnés, pour empêcher des exécutions ou pour demander des réparations en faveur de victimes de violations des droits humains. Ces missives sont destinées à faire pression sur les autorités afin d’obtenir la protection de ces personnes.

Cette année, cinq causes sont défendues par l’organisation. Le responsable du groupe Jura-Jura bernois d’Amnesty International, Hubert Godat, les détaille (son uniquement disponible depuis la version classique du site). /mdu

Hubert Godat, responsable du groupe Jura-Jura bernois Amnesty International Hubert Godat, responsable du groupe Jura-Jura bernois Amnesty International

Entretien avec Hubert Godat


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus