Berne planifie ses soins

Les besoins en termes de soins évoluent constamment. Afin de suivre cette évolution, le gouvernement ...
Berne planifie ses soins

(photo ldd) (photo ldd)

Les besoins en termes de soins évoluent constamment. Afin de suivre cette évolution, le gouvernement bernois a approuvé la nouvelle planification des soins 2017-2020. Cet instrument servira notamment de base pour les futures listes des hôpitaux. Il vise aussi à assurer la bonne prise en charge des patients, tout en cherchant à limiter les coûts.

Des priorités à fixer

Vieillissement de la population, soins palliatifs de plus en plus importants ou encore rapprochements de la psychiatrie et des soins physiques: ce sont autant d’évolutions dont il faut tenir compte, selon Pierre Alain Schnegg. Le Directeur de la santé publique s’est exprimé ce matin à Berne. Il a rappelé que la population bernoise dispose déjà d’une offre de soins hospitaliers suffisante, économiquement supportable et facilement accessible. Pas question toutefois de se reposer sur ces acquis. Des points nécessitent des améliorations. La collaboration entre les différents acteurs de la santé doit par exemple être renforcée pour améliorer la prise en charge. Cela doit se faire par le biais du dossier électronique du patient, qui est une priorité de la nouvelle planification. Il doit aussi permettre d’éviter les redondances dans les traitements et de diminuer les coûts.

Exigences à l'étude

La planification des soins jouera aussi un rôle déterminant dans l’établissement des listes des hôpitaux. Un groupe de travail étudie actuellement les exigences pour les futures listes. Les hôpitaux et clinique qui souhaitent obtenir des mandats de prestations pourront présenter leurs candidatures l’été prochain. Les listes entreront ensuite en vigueur à l’automne. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus