Les enseignants peuvent rêver d'un meilleur salaire

Les enseignants bernois gagneront peut-être bientôt leur bataille pour un meilleur salaire ...
Les enseignants peuvent rêver d'un meilleur salaire

Bernhard Pulver souhaite mettre en avant les nouvelles technologies dans l'enseignement Bernhard Pulver souhaite rendre les salaires des enseignants bernois compétitifs d'ici trois à cinq ans (archives)

Les enseignants bernois gagneront peut-être bientôt leur bataille pour un meilleur salaire. Le Conseil-exécutif indique jeudi dans un communiqué que dans ce domaine, Berne doit regagner en compétitivité par rapport aux autres cantons. Il faut donc garantir l’évolution salariale et combler les retards. Un rapport en ce sens a été adopté par le gouvernement.

Un délai de moins de cinq ans

Le Conseil-exécutif veut que la paye des profs bernois atteigne la moyenne Suisse d’ici trois à cinq ans, selon le directeur de l’Instruction publique Bernhard Pulver. Dans une deuxième étape, les autorités souhaitent aussi améliorer les conditions d’engagement du personnel enseignant. Cela se traduira notamment par des mesures pour réduire leur charge de travail, ainsi que par une adaptation des échelles salariales pour l’enseignement primaire. Actuellement, il existe de grandes disparités par rapport aux profs du secondaire.

Syndicat satisfait, mais pas totalement rassuré

Le président du Syndicat des enseignants du Jura bernois, Peter Gasser, estime qu’atteindre la moyenne suisse serait déjà une bonne chose pour les maîtres d’école de la région, d'autant plus que les salaires continueront d'augmenter dans les autres cantons. Il redoute toutefois la décision du Grand Conseil, qui devra traiter le rapport lors d’une prochaine session. Peter Gasser rappelle que les finances bernoises ne vont pas s’améliorer dans les années à venir, et les députés pourraient refuser les moyens nécessaires à ce rattrapage salarial. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus