Une page se tourne à Courtelary

Après 26 ans au service de la commune de Courtelary, Raymond Favre prend sa retraite. Le secrétaire ...
Une page se tourne à Courtelary

Raymond Favre Raymond Favre.

Après 26 ans au service de la commune de Courtelary, Raymond Favre prend sa retraite. Le secrétaire municipal et administrateur des finances compte profiter de son temps libre pour faire des voyages et continuer son travail de manager pour le groupe de rock The Clive.

Depuis 1990, Raymond Favre vit au rythme des péripéties et des réussites de la commune. Parmi les événements qui l'ont marqué il y a le développement du village ces dernières années avec le maintien de l'école et des commerces, la réfection de la salle de gymnastique, et le projet non-réalisé d'un parc d'attraction avec piste de ski, piscine, zoo et une petite télécabine. Cette utopie ne s'est pas concrétisée mais Raymond Favre trouvait que c'était un beau projet, qui faisait rêver.

Un projet de fusion qui laisse sceptique

Dans les moments plus difficiles à vivre, le secrétaire municipal évoque les années 2002 à 2004, où la commune devait augmenter les impôts et s'est vue refuser trois fois son budget par la population. Quand on évoque le projet de fusion du Haut-Vallon, sur lequel les citoyens devront se prononcer l'an prochain, Raymond Favre fait la grimace. Il n'est personnellement pas très favorable à ce grand rapprochement, il préférerait que les fusions se fassent entre une ou deux communes seulement, pour éviter que toutes les administrations ne soient centralisées à un même endroit.

Raymond Favre est en train de passer la main à son successeur, Vincent Fleury. Il sera officiellement à la retraite fin février. Quand on lui demande ce qu'il souhaite à Courtelary, il répond : "En tout cas que l'on reste au niveau où l'on est actuellement, que l'on ne régresse pas, et pourquoi pas progresser s'il le faut." /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus