Des données informatiques en sûreté

Les données informatiques confidentielles des habitants du canton de Berne sont en sécurité ...
Des données informatiques en sûreté

Anne-Caroline Graber Anne-Caroline Graber a interpellé le Conseil-exécutif concernant la sécurité informatique (photo: archives).

Les données informatiques confidentielles des habitants du canton de Berne sont en sécurité. Le Conseil-exécutif a récemment répondu ainsi à une question posée par Anne Caroline Graver dans une interpellation. La députée UDC de La Neuveville avait déposé son texte après le vol de données privées fédérales lors d'une cyberattaque. Pour le Conseil-exécutif, un tel événement ne paraît pas probable à l’échelle du canton de Berne. Le gouvernement bernois estime que les risques sont « réduits à un minimum acceptable ». L’expression est utilisée par le Conseil-exécutif en conclusion de sa réponse.

Le gouvernement bernois avait été interpellé au sujet de la conservation et de l’exploitation de telles données par son administration. Cette inquiétude grandit, après le vol de renseignements confidentiels de la Confédération dans une cyberattaque. Dans son interpellation, Anne-Caroline Graber rappelle que de telles données fédérales sont stockées chez RUAG, une société privée détenue par Berne, et non pas par les pouvoirs publics eux-mêmes. Cette situation est similaire au niveau cantonal, déclare le Conseil-exécutif. En revanche, le risque de les voir subtilisées dans une attaque est mince, continue le gouvernement. Le piratage qui a frappé la Confédération ayant eu lieu lors du transfert de l’ensemble des informations chez l’hébergeur privé. /amo + fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus