Nombreux délits devant les juges

Brigandage avec arme à feu, tentative de meurtre et lésions corporelles : ce sont quelques-unes des 22 préventions dont doit répondre le prévenu qui comparait depuis lundi matin devant le tribunal de Moutier. Les délits qui lui sont reprochés se sont produits entre 2013 et 2015.

Tribunal Moutier Le tribunal de Moutier devrait rendre son verdict vendredi

En ce qui concerne le brigandage, il s’est produit le 10 juin 2013, dans le laboratoire d’une boulangerie de Moutier. Le prévenu est accusé d’y être entré en fin de nuit et d’avoir menacé la personne avec une arme à feu, notamment en lui plaquant un pistolet sur la tempe et sur la nuque, dans le but de dérober de l’argent. Il serait ensuite reparti avec 150 à 200 francs. Sur ce point, le procureur Raphaël Arn nous a indiqué que le prévenu avait toujours nié les faits.

A partir d’avril 2014, les cas de menaces, de violence et vol se sont multipliés. Le prévenu a notamment agressé le propriétaire d’un restaurant turc, le frappant au visage après qu’il a refusé de lui remettre de l’argent. Le cas le plus grave s’est produit le 5 juillet 2015 dans un bar de la cité prévôtoise. L’acte d’accusation indique que le prévenu a suivi un homme dans l’établissement avec un couteau, qu’il a perdu à l’entrée, et un manche de trottinette. Il a utilisé cet objet pour frapper sa victime à plusieurs reprises, provoquant notamment un traumatisme crânien. Sur ce point, le ministère public retient la tentative de meurtre. Ces faits ne sont pas contestés, et le prévenu a présenté ses excuses lundi matin. Il souhaite pouvoir indemniser ses victimes.

Tout l’enjeu du procès sera de déterminer la mesure à prononcer à son encontre. En ce qui concerne les derniers faits, l’accusé était entièrement irresponsable, selon l’expert psychiatre, mais ce n’était pas le cas pour ceux qui se sont déroulés précédemment. Il faudra donc évaluer précisément le risque de récidive et le type d’institution dans laquelle devra être placé le prévenu.

L’accusé a déjà exécuté une peine anticipée de 18 mois. Le verdict devrait être rendu vendredi. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus