Approche participative pour la fusion du Cornet

Le projet de fusion du Cornet est lancé. Après avoir été freinées suite au recours déposé contre la votation à Crémines, les démarches peuvent enfin aller de l’avant. Une séance de démarrage du projet a été organisée mardi soir à Eschert par le comité de pilotage Copil.

Une quarantaine de personnes étaient réunies : les membres des exécutifs communaux, le personnel administratif et technique, ainsi que les délégués des quatre communes dans les différents groupes de travail.

L’objectif pour le comité de pilotage était de présenter les détails du projet aux personnes impliquées. Celles-ci ont été invitées à penser de manière approfondie la nouvelle commune et à prendre ensemble les décisions fondamentales pour soumettre au verdict des urnes une proposition concrète, attractive et réalisable.

Le Copil peut à présent démarrer les travaux pour définir les contours d’une éventuelle fusion. Les citoyens de Crémines, Eschert, Grandval et Corcelles se prononceront sur le projet à la fin de l’année, en principe au mois de novembre. /mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus