Cuisiner pour séduire le jury... et les amoureux !

Ca s'active en cuisine, ça rissole dans les casseroles. Les carottes et autres légumes sont ...
Cuisiner pour séduire le jury... et les amoureux !

Le concours des métiers de bouche à Delémont a réuni 55 élèves sur le thème de la Saint-Valentin

Les cuisiniers finalistes ont mis du coeur à l'ouvrage. Les cuisiniers finalistes ont mis du coeur à l'ouvrage.

Ca s'active en cuisine, ça rissole dans les casseroles. Les carottes et autres légumes sont émincés à toute vitesse. Le tout avec une pointe de stress pour les 55 élèves qui participaient ce mercredi au concours des métiers de bouche à l'école professionnelles artisanale à Delémont. Dès le matin, des élèves de 2e et 3e année du Jura et du Jura Bernois ont tenté de se distinguer en boulangerie-pâtisserie, cuisine, ou encore dans le dressage des tables de restauration. 

 

« Peut-être le futur chef trois étoiles au Michelin... »

Sur le thême imposé de la Saint-Valentin, tous ont donc rivalisé d'originalité pour séduire le Jury. Car ceux qui figureront bien dans ce concours peuvent aspirer à devenir des grands noms de la cuisine suisse selon le président du jury Nicolas Taillens. « On a déjà la chance d'avoir un métier où quand on sort d'apprentissage, on a du travail. En Suisse, nous avons aussi une formation aux métiers de bouche qui est extrêmement bonne et reconnue. Peut-être qu'aujourd'hui nous aurons le prochain chef trois étoiles au Michelin ou la prochaine star de la boulangerie-pâtisserie suisse. Un concours professionnel c'est comme le sport : s'entraîner seul dans son coin c'est bien, mais c'est quand on se compare aux autres qu'on a l'envie d'aller plus loin, plus vite, et d'être meilleur. » Dans l'après-midi le jury a pu déguster les plats des quatre cuisiniers finalistes. Les boulangers-pâtissiers ont pu, eux, exposer leur création à la vue du public. /jpi 

 

Reportage : les 4 cuisiniers finalistes au fourneau...


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus