Agglolac : pas de votation populaire avant 2018

Les autorités de Bienne et Nidau prévoient les votations populaires pour Agglolac pour fin ...
Agglolac : pas de votation populaire avant 2018

La planification de l’expansion urbaine prendra plus de temps de que prévu

De grands espaces publics sont prévus le long des rives La clarification de certains points d'Agglolac demande du temps...

Les autorités de Bienne et Nidau prévoient les votations populaires pour Agglolac pour fin 2018, soit un an plus tard que prévu. La faute à certains aspects du dossier. Des déclarations faites par les maires des deux communes et reprises par le Journal du Jura. Plus précisément, trois points posent problème : l’augmentation du trafic, cumulée à l’absence d’un concept de mobilité, la hauteur de la maison-tour (70m) et la densité d’affectation. Des points qui avaient déjà fait débat lors de la procédure de participation publique organisée en automne 2015. Mais les deux communes assurent qu’il n’y a pas « d'obstacles insurmontables ». Agglolac suit donc pour l’instant son cours. Les plans et règlements devraient déjà être mis en dépôt public avant la fin de cette année, après examen par le Canton de Berne. Ils seront ensuite soumis à la votation populaire, après un éventuel remaniement. Si Agglolac se concrétise, les travaux pourraient débuter entre 2020 et 2021. /lgu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus