Démission de Pierre-Alain Droz sur fonds de Question jurassienne

Anti séparatiste convaincu, connu pour ses prises de position radicales, Pierre-Alain Droz ...
Démission de Pierre-Alain Droz sur fonds de Question jurassienne

La commission d’urbanisme de Moutier devra faire sans Pierre-Alain Droz

Pierre-Alain Droz Pierre-Alain Droz quitte la commission d'urbanisme de Moutier

Anti séparatiste convaincu, connu pour ses prises de position radicales, Pierre-Alain Droz claque la porte de la commission d’urbanisme de Moutier. Il explique sa décision par des tensions avec le président de la commission en question, Pascal Eschmann. Une mésentente qui remonte à février 2016, lorsque Pierre-Alain Droz a été exclu de la commission d’autodétermination. Commission également présidée par Pascal Eschmann. Pour lui, il s’agit d’une manœuvre pour museler la minorité anti séparatiste. Pierre-Alain Droz estime avoir été écarté parce qu’il devenait trop gênant.

 

Discours divergents

Du côté de la municipalité de Moutier, on prend acte de cette démission. Le discours diffère par contre quant aux raisons de la mise à l’écart de Pierre-Alain Droz de la commission d’autodétermination. Pour Marcel Winistoerfer, le maire de Moutier, tout a été fait pour permettre à la minorité anti séparatiste de s’exprimer au sein de la commission. Pour lui, Pierre-Alain Droz est simplement allé trop loin. Il évoque notamment l’utilisation par l’élu UDC de l’appellation « commission vaseline ».

 

Remplaçant déjà trouvé

Un successeur au démissionnaire a déjà été trouvé au sein de l’UDC. Le siège laissé vacant lui revient de droit. La personne désignée intégrera la commission d’urbanisme une fois qu’elle aura été nommée officiellement par le Conseil de Ville. Une nomination qui interviendra une fois la démission de Pierre-Alain Droz validée. /lgu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus