Vers un non à RIEIII

La troisième réforme de l'imposition des entreprises doit être revue et corrigée. La mouture ...
Vers un non à RIEIII

Selon les premières projections, la Réforme de la fiscalité des entreprises devrait être refusée par le peuple

La troisième réforme de l'imposition des entreprises doit être revue et corrigée. La mouture ficelée par le Parlement va être rejetée dimanche, selon les tendances de l'institut gfs.bern.

Les premiers résultats provisoires donnent un rejet à 51,8% à Genève et à 57,2%  à Bâle-Ville. Les projections zurichoises affichent un "non" à 65,4%.

La droite, les cantons et le Conseil fédéral n'ont pas réussi à convaincre qu'il s'agissait d'une réforme incontournable et d'un investissement dans l'avenir.

Le PS, qui a dénoncé une série de cadeaux faits aux multinationales et aux actionnaires alors que la population, classe moyenne en tête, devrait payer les pots cassés, peut se féliciter du résultat. Il a fait de cette votation un des enjeux majeurs de la législature, et a réussi à faire mieux qu'avec la précédente réforme acceptée du bout des lèvres (50,5%) en 2008.

En revanche, les petits-enfants d'immigrés devraient pouvoir bénéficier d'une naturalisation facilitée. Selon l'institut gfs.bern, le peuple et les cantons auraient accepté dimanche d'inscrire ce principe dans la constitution. La population dirait aussi oui au fonds routier FORTA. /ATS-mwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus