Non à la RIE III : un signal encourageant pour St-Imier

St-Imier respire un peu après le non net à la troisième réforme de l’imposition des entreprises ...
Non à la RIE III : un signal encourageant pour St-Imier

Les finances imériennes auraient largement souffert du texte refusé dimanche par le peuple suisse

Tanner, ARC, St-Imier Pour le maire de St-Imier, Patrick Tanner, le refus de la RIE III constitue déjà une première victoire (archives)

St-Imier respire un peu après le non net à la troisième réforme de l’imposition des entreprises. La commune aurait été l’une des plus touchées du canton de Berne par la baisse des rentrées fiscales, puisque ses revenus issus des personnes morales constituent 41% de l’impôt. Si le rejet du projet fédéral est encourageant, le maire Patrick Tanner ne crie pas encore victoire. Le canton de Berne réfléchit actuellement à sa propre réforme fiscale, qui pourrait provoquer des pertes de l’ordre de 38% pour la cité imérienne. Patrick Tanner estime cependant que le vote de dimanche est un signal clair et qu’il permettra d’écarter les points de la réforme dont les conséquences sur le plan financier seraient difficilement prévisibles. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus