Pas de nouvelle solution fédérale pour le contournement de Bienne

Le Conseil fédéral ne veut pas étudier d’autres pistes pour le contournement de Bienne. Il ...
Pas de nouvelle solution fédérale pour le contournement de Bienne

La Confédération refuse d'investir davantage dans la planification du tracé, dont les jonctions à ciel ouvert sont contestées

Plan du contournement de Bienne Le contournement de Bienne, tel qu'il est prévu, suscite de plus en plus d'oppositions

Le Conseil fédéral ne veut pas étudier d’autres pistes pour le contournement de Bienne. Il répond ainsi à une interpellation de la conseillère nationale Evi Allemann, aussi présidente de l’Association transport et environnement. La Bernoise relevait que les oppositions se multiplient à l’encontre des deux raccordements prévus à ciel ouvert, avec des critiques tant sur le plan de la politique des transports que de l’urbanisme. Il ne devrait toutefois pas y avoir de retour en arrière.

 

Un long processus

Les travaux de planifications du contournement de Bienne ont déjà coûté cher à la Confédération, 50 millions de francs, et elle n’est plus disposée à apporter son soutien financier pour élaborer d’autres solutions. Dans sa réponse, le Conseil fédéral explique que le tracé de cette route a fait l’objet de nombreuses études depuis son intégration dans le réseau des routes nationales. Il a d’abord approuvé un projet général en 1999. De nouvelles études ont ensuite débouché sur des modifications qui ont donné naissance au contournement actuel, accepté en 2014. Ce tracé est le fruit d’un processus participatif regroupant les représentants de la Confédération, du canton, de la région et des communes concernées. Il devrait contribuer à améliorer la qualité de vie et le cadre urbanistique de l’ensemble de la région biennoise, selon le Conseil fédéral. Ce dernier précise encore que le projet est dans sa phase définitive et que la procédure d’approbation des plans dépendra du nombre d’oppositions. Elle pourrait durer des années.

 

2'220 millions à partager

En termes financiers, le contournement de Bienne par l’A5 coûtera 2'200 millions, dont 1’852 millions pour la confédération, 320 millions à charge du canton et 13 millions pour la ville de Bienne. Nidau et Port participeront aussi pour des montants de moins de 1 million de francs. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus