La «Maison des langues pour enfants» s’étend

La «Maison des langues pour enfants» a de beaux jours devant elle. Ce projet d'encouragement ...
La «Maison des langues pour enfants» s’étend

Le projet lancé notamment par la ville de Bienne a remporté un fort succès l’an dernier et prévoit de s’agrandir

De gauche à droite: Tamara Elizabeta Iskram déléguée à l'intégration, Beat Feurer, directeur de l'action sociale et de la sécurité, Cédric Némitz, directeur de la formation, Reto Meyer, responsable du département ecoles et sport et Reto Inäbit, directeur de l'Université populaire Bienne-Lyss De gauche à droite: Tamara Elizabeta Iskram déléguée à l'intégration, Beat Feurer, directeur de l'action sociale et de la sécurité, Cédric Némitz, directeur de la formation, Reto Meyer, responsable du département ecoles et sport et Reto Inäbit, directeur de l'Université populaire Bienne-Lyss

La «Maison des langues pour enfants» a de beaux jours devant elle. Ce projet d'encouragement précoce a été lancé en 2016 par la Ville de Bienne en collaboration avec l'Université populaire Bienne-Lyss. Il permet aux jeunes issus de la migration d'apprendre la langue d'enseignement avant leur entrée à l'école.

L’an dernier près de 200 enfants y ont participé. Fort de ce succès et grâce à l'augmentation du soutien financier du Canton de Berne (152'000 francs en 2016 / 275'000 francs en 2017), ce projet va s'étendre à Bienne et dans le Seeland. Le canton mettra également davantage de moyens à disposition de l'Université populaire Bienne-Lyss, afin que celle-ci puisse proposer la «Maison des langues pour enfants» ailleurs dans le Seeland. Pour sa part, la Ville de Bienne contribuera à cette importante étape pour la région en apportant une stratégie et des supports de formation. /ami


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus