Nuitées en recul dans le Jura bernois

Le franc fort pèse à nouveau sur le tourisme dans le Jura bernois. L'an dernier, la région ...
Nuitées en recul dans le Jura bernois

Le tourisme d'affaire est une nouvelle fois touché par la crise économique

Portrait de Guillaume Davot Le directeur de Jura bernois tourisme, Guillaume Davot, reste optimiste malgré le recul des nuitées (archives)

Le franc fort pèse à nouveau sur le tourisme dans le Jura bernois. L'an dernier, la région a enregistré 460 nuitées de moins qu'en 2015. Les séjours liés à l’économie sont principalement en cause, d’après un communiqué diffusé mardi matin par Jura bernois tourisme. Or le tourisme d’affaire représente les deux tiers des nuitées de la région. En ce qui concerne le tourisme « classique », le directeur de Jura bernois tourisme Guillaume Davot déclare qu’il a certainement augmenté, notamment avec une bonne période estivale l’an dernier.

Cette nouvelle diminution pourrait aussi être compensée par le fait que de plus en plus de personnes s’orientent vers la parahôtellerie, comme les appartements de vacance ou les chambres d’hôtes, pour laquelle il n’existe pas de statistique dans le canton de Berne. Un projet national en cours de développement devrait permettre de chiffrer ces nuitées d’ici quelques années.

Guillaume Davot évoque quelques pistes pour inverser la tendance : « nous devons travailler avec les établissements hôteliers pour augmenter leur qualité et leurs offres de prestations et de service. Cette année, certains hôtels vont accueillir des spa ou des hammams, ça diversifie l’offre. Nous souhaitons aussi continuer à travailler sur la parahôtellerie qui est en plein boum, avec une dizaine d’établissements ouverts l’an dernier et une quinzaine de projets en cours ». /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus