Peter K. cesse sa grève de la faim

Peter K. met un terme à sa grève de la faim. Les services psychiatriques universitaires de ...
Peter K. cesse sa grève de la faim

Peter K avait échappé à la police d'élite une nuit de septembre 2010. Photo : Police Cantonale Bernoise Peter K avait arrêté de s'alimenter il y a plusieurs semaines pour contester son transfert au pénitentier de Thorberg. (archives)

Peter K. met un terme à sa grève de la faim. Les services psychiatriques universitaires de Berne ont confirmé mardi les informations de l'avocat du retraité emprisonné. Cette décision a été prise après un entretien avec des thérapeutes et une personne de confiance, a indiqué le porte-parole Mike Sutter. L'état de santé du détenu, 74 ans, est stable malgré plusieurs semaines passées sans s'alimenter. Le septuagénaire reste pour l'heure placé en clinique psychiatrique. Il devrait réintégrer la prison sitôt que son état de santé le permettra.

En optant pour la grève de la faim, Peter K. voulait obtenir son retour à la prison de Thoune depuis le pénitencier de Thorberg. L'Office bernois de l'exécution judiciaire n'a pas donné d'informations concernant la suite de l'exécution de peine.

Il y a six ans, Peter K avait tenu en haleine toute la Suisse. S'opposant à la vente aux enchères de sa maison, il avait tiré sur la police qui encerclait son domicile, blessant grièvement un agent, puis avait effectué une cavale de huit jours. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes