L’affaire Feurer est officiellement close

En mai 2016, le Tribunal régional Jura bernois-Seeland avait acquitté Beat Feurer. Il était ...
L’affaire Feurer est officiellement close

Le conseiller municipal biennois en charge de l’Action sociale et de la sécurité ne devra pas comparaître devant la Cour suprême du canton. Le Ministère public a retiré son appel

Beat Feurer La décision du Ministère public est un soulagement pour Beat Feurer.

En mai 2016, le Tribunal régional Jura bernois-Seeland avait acquitté Beat Feurer. Il était soupçonné d’incitation à la violation du secret de fonction. Des accusations qui visaient aussi son ancien secrétaire de direction. Le Ministère public avait alors fait appel de cette décision. Aujourd’hui, il fait marche arrière et décide de ne pas poursuivre son action. Une décision qui s’explique par le caractère injustifié de la démarche, selon l’élu UDC. Le principal intéressé a appris la nouvelle par les médias. Il se dit soulagé de cette décision, pour lui et pour son ancien collaborateur. Mais le conseiller municipal précise que pour lui, l’affaire était déjà close depuis le verdict de mai 2016. Beat Feurer veut maintenant aller de l’avant. Il prévoit notamment une réorganisation du département de l'action sociale. Concernant la fuite des informations confidentielles, le ou les coupables n’ont toujours pas été trouvés. /lgu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus