Peines plus sévères contre les videurs du Perroquet

Les trois videurs du Perroquet qui avaient été condamnés pour tentative de lésions corporelles ...
Peines plus sévères contre les videurs du Perroquet

La cour suprême a commué les jours-amendes en peines privatives de liberté

justice

Les trois videurs du Perroquet qui avaient été condamnés pour tentative de lésions corporelles graves l’an dernier ont vu leur peine alourdie en appel mercredi, rapporte le Quotidien jurassien. En juin 2013, ils avaient coursé puis violenté un groupe de jeunes fêtards après leur avoir interdit l'accès à la discothèque de Reconvilier. Des actes qui leur avaient valu 270 à 330 jours-amendes. La Cour suprême a accepté la demande du ministère public d’alourdir la peine. Il a commué la sanction en peine privative de liberté de 13 à 16 mois avec sursis. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus