« J’ai envie de rendre la Préfecture plus proche de la population »

Hervé Gullotti a lancé sa campagne. L’actuel chancelier de Tramelan brigue le poste de préfet ...
« J’ai envie de rendre la Préfecture plus proche de la population »

Hervé Gullotti, candidat socialiste à la Préfecture du Jura bernois, a le soutien du PS et des Verts du Jura bernois

 Hervé Gullotti (à g.) était entouré par plusieurs personnalités, dont le député Verts au Grand Conseil Pierre Amstutz (au centre) et son responsable de la communication Nicolas Sauthier (à d.).

Hervé Gullotti a lancé sa campagne. L’actuel chancelier de Tramelan brigue le poste de préfet du Jura bernois. Le socialiste a convoqué les médias vendredi matin. Il a le soutien de ses pairs pour cette élection du 21 mai prochain, mais aussi celui des Verts du Jura bernois. L’homme a affiché son ambition avec le slogan « pour une préfecture de proximité à l’écoute de la région ».

Hervé Gullotti a rappelé que le poste de préfet est avant tout une fonction où le rationnel est important. « Si je suis élu, je serai le lien entre les administrés et le canton », a expliqué le socialiste. En cas d’élection par le peuple, le chancelier de Tramelan devra quitter ses appartenances partisanes car la fonction se doit d’être neutre. « Pour préparer ma campagne, je suis allé voir des maires, j’ai eu des contacts avec des partis politiques mais aussi avec des professionnels tels que des ingénieurs, des notaires et des agriculteurs. Je souhaite être un préfet accessible ».

Hervé Gulloti n’est pas le seul candidat à la Préfecture du Jura bernois. Les deux autres candidats sont l’élu PEV au Grand Conseil Patrick Gsteiger et l’actuelle préfète suppléante du Jura bernois, la PLR Stéphanie Niederhauser. /jeb


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus