La Transjurane : pour le plus grand bonheur des conducteurs

Après presque trente ans de travaux, le dernier tronçon de la Transjurane a été inauguré lundi ...
La Transjurane : pour le plus grand bonheur des conducteurs

Les usagers de la route font état d'un important gain de temps et de confort grâce au dernier tronçon inauguré lundi entre Court et Loveresse

  Jonction de Court Au total, la Transjurane représente un investissement de 6,5 milliards de francs.

La Transjurane, c’est désormais chose faite. Après presque trente ans de travaux, le dernier bout de l'A16 a été inauguré lundi matin dans le Jura bernois. Il s’agit du tronçon entre Court et Loveresse. Désormais, les conducteurs peuvent parcourir les 85 kilomètres qui séparent Bienne de Boncourt sans quitter l’autoroute et en moins d’une heure. Après une inauguration en grande pompe lundi, c’est au tour des automobilistes de découvrir la route et ses avantages.

 

Deux fois moins de temps

Sur Facebook, les témoignages de conducteurs sont plus que positifs. Beaucoup évoquent un gain de temps appréciable. «Moutier - Tavannes 15 minutes porte à porte. La classe », s’exclame l’un des internautes. Un autre relève un temps de trajet divisé par deux, entre Court-Tavannes. Le voyage ne ferait plus que dix minutes. Autre exemple : celui d’un automobiliste qui fait le voyage Delémont-Bienne tous les jours. « C'est incroyable la différence de temps et le confort que ça donne », se réjouit-il.  Enfin, un automobiliste relève un point important. Le calme qui s’est installé dans les villages désormais libérés de la circulation.

A la sortie d’autoroute de Moutier, les conducteurs partagent le même enthousiasme. Désormais, il n’est plus nécessaire de passer par tous les villages. L’achèvement de la Transjurane est synonyme de temps gagné, de confort et de tranquillité. Un micro trottoir des réactions des usagers de la route est à écouter ci-dessous. /lhu

Enthousiasme général sur l'A16


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus