Les vanneaux protégés par des barrières dans le Seeland

Les vanneaux huppés sont de retour en Suisse. C’est ce qu’a constaté l’association BirdLife ...
Les vanneaux protégés par des barrières dans le Seeland

Les vanneaux huppés sont de retour en Suisse. L’espèce profite même de barrières dans le Seeland afin de mieux la préserver

Un vanneau huppé Ces trois dernières années, 167 couples de vanneaux ont niché en Suisse (image: Michael Gerber).

La population des vanneaux en Suisse est à nouveau en hausse. Ces trois dernières années, une augmentation de 70% des individus a été constatée. La nouvelle est réjouissante lorsque l’on sait que l’oiseau rare est placé sur la liste des espèces menacées de disparition. « Le vanneau est fortement menacé. Il a perdu un grand pourcentage de son habitat. À un certain moment, il restait moins de cent couples nicheurs. La situation était vraiment grave et des mesures de conservations étaient inévitables », explique Raffaël Ayé, responsable du programme de conservation des oiseaux au sein de BirdLife Suisse.

 

Projet dans le Seeland

Des mesures de conservation ont été prises en Suisse et notamment dans le Seeland. « Il n’y avait quasiment plus de nichées de vanneaux dans le Seeland. Leur réapparition date d’il y a trois ans. Cette année, une grande colonie s’est installée du côté bernois du Seeland. Nous pensons qu’il y aura une quinzaine de couples voir plus », analyse Raffaël Ayé.

Des clôtures électrifiées sont placées aux endroits où les vanneaux nichent, c’est-à-dire dans les champs. « L’agriculteur attendra au moins un mois avant d’aller avec ses machines dans le champs. Ensuite, nous devrons encore discuter avec lui pour voir s’il est possible qu’il laisse une partie de sa parcelle à disposition des vanneaux ».

L’agriculteur touche des contributions en compensation de son empêchement d’exploiter son terrain. « Il est clair que nous voulons travailler avec lui, nous ne désirons pas empêcher l’agriculteur dans son travail », précise-il.

 

Agriculture vs. vanneau

De 1970 à 1980, près de 2'000 oiseaux vivaient encore sur le territoire suisse. Mais leur nombre a ensuite été divisé par dix. « Son déclin est lié au travail mécanisé dans l’agriculture. Il existe un grand risque que les machines détruisent les nids et les oisillons. L’agriculture industrialisée a aussi certainement un effet négatif sur la base alimentaire des vanneaux, notamment les invertébrés dont les oiseaux se nourrissent », explique Raffaël Ayé en charge du programme de conservation des oiseaux au sein de BirdLife Suisse.

Grâce à l’aide qu’il reçoit, le vanneau peut souffler un peu. Mais il est encore trop tôt pour crier victoire. « Il existe un grand potentiel pour le vanneau en Suisse. Quant au succès de son retour, nous ne pouvons pas encore dire comment la recolonisation va se faire ni quand. En biologie, il faut observer les phénomènes sur le long terme avant de tirer des conclusions », termine Raffaël Ayé. /jore


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus